En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ecole : quand les parents séquestrent les personnels éducatifs
 

A l'école maternelle d'Achères, dans les Yvelines, les parents ont retenu la directrice et l’inspectrice d’Académie dans les locaux toute la journée. Le but est d'obtenir le maintien d’une classe qui vient d’être fermée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • mario
    mario     

    Damien39 il est ou le probleme ils vont faire comment quand ils vont arriver au cp c est pire autant les habituer tout petit la plus part ils dorme et les encadrants ils se tourne les pouces les pauvres dur métier n ece pas

  • mario
    mario     

    mais je vous rappelle l école n est pas une garderie les parents ont qu a garder leurs mioches chez eux comme on faisait avant ca sert a quoi si bon-heure de mettre un gamin a l école les même parents qu on va voire rouspéter pour des classes surcharger en primaire les profs ils ont qu a faire un effort et faire 35 h comme tout le monde et le probleme est résolu dans le privé on voit pas ca aller les inscrire dans ces établissements au lieu d emmerder le monde

  • valgego
    valgego     

    corrigé : l'instituteur de l'école publique

  • valgego
    valgego     

    Dans le privé aucun problème de discipline,l'institutrice à l'époque (il y a dix ans)avait une classe de + de trente,était disponible pour les parents et les élèves après les heures de cours,.........l'instituteur de l'époque publique,d'où j'ai retiré mon fils avait une classe de six dont qu'il n'arrivait pas à obtenir le respect autrement qu'en excluant du cours dans le couloir (enfants de cp à cm1)....à 16h30 précises au portail de sortie avant les élèves,ceci pour l'essentiel ,je déplore simplement en temps que contribuable d'avoir payé par l'impôt une première fois un service public déficient et une deuxième fois un établissement ou le pourcentage de réussite aux examens ne nécessite pas d'autres commentaires(bien qu'il soit souvent le dernier refuge des rescapés de l'école de l"égalité des chances" ),pour mettre mon fils en situation de réussite,je peux vous dire que je ne l'ai pas regretté.L'école rurale et publique du village est toujours activée avec un taux de redoublement préparatoire entre la sixième et la troisième battant tous les records du département.Pour revenir au sujet ,les enseignants utilisent par le canal associatif régulièrement les parents et les élèves pour des revendications catégorielles d'intérêt personnel en les faisant passer pour de l'intérêt porté aux élèves,il en est de même,ils ne sont pas pris en otage,ils ont exacerbé l'opinion pour défendre leur cause en manipulant tout le monde,médias,parents,élèves,c'est devenu la coutume.

  • Damien39
    Damien39     

    hollande07 c'est la seule façon de se faire entendre. Et les instits doivent être contents d'être soutenus car ça leur donnerait une classe en plus. Non mais imagine 30 gamins de 2-3 ans par classe ! Les parents n'arrivent même pas au bout d'un voire deux !

  • hollande007
    hollande007     

    ces rise d otages, sont inadmissible autant dans l entreprise que dans le secteur public! cela doit cesser. Nul n a le droit d entraver la liberter des autres, sous quelque raison que ce soit; la justice doit sevir!!

  • fred eric
    fred eric     

    moi j'ai pas ce probleme la ca fait 6 mois que j'ai aucune nouvelle de ma fille grace a la passive complicitée du JAF et des associationsss delegués a la justice...

  • berenice
    berenice     

    Il avait pas promis des postes le Seigneurs des mouches ,bonsoir TOUTSAUFLUI , je vais vous pister comme promis ailleurs .

  • TOUTSAUFLUI
    TOUTSAUFLUI     

    IL N'Y A PLUS DE POGNON POUR CA

Votre réponse
Postez un commentaire