En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Pierre Bechter, actuel maire UMP de Corbeil-Essonnes, et son prédécesseur, Serge Dassault, tous deux mis en examen.
 

Certains habitants s'interrogent sur le mobile des auteurs des récents incendies d'écoles vides. D'aucuns y voient un lien avec la mise en examen du maire et de son prédécesseur pour "recel d'achat de votes".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Peut être une action sous traitée aux petits caïds du coins, surtout que c'est les vacances scolaires en ce moment, et que les ''subventions'' électorales sont finies.

  • lazareto
    lazareto     

    Pour ces deux messieurs souriants, tout a l air de bien aller dans le meilleur des mondes

Votre réponse
Postez un commentaire