En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Du silicone industriel a été fourni à la société pip
 

PARIS (Reuters) - Le plus important distributeur de produits chimiques au monde, l'Allemand Brenntag, a admis lundi avoir fourni du silicone...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • méchante
    méchante     

    Merci Henri!

  • Jeanf
    Jeanf     

    IL était pas dans la fenêtre ce mec avec tt le sillicone q'u'il avait à refourgué ....

  • BZH1
    BZH1     

    IL Y A T IL d'autres marques de prothèses en dehors de PIP. JE suis contre ce genre d'intervention pour modifier son apparence en dehors du cas médical réparation lors d'un accident ou cancer, et je connais également certaines femmes qui l 'ont refusé. jE suis opposée au remboursement par la SECU

  • montoya
    montoya     

    Il est inadmissible qu"aucun contrôle sanitaire n'ait mis à jour le danger de ce silicone.Quand on pense que les petits éleveurs producteurs français subissent des contrôles par un soi disant service vétérinaire qui les persécutent pour des bricoles.Il faudrait revoir a qui profitent certains contrôles.

  • Nemo me impune lacessit
    Nemo me impune lacessit     

    l'explication d'Henri9 est tout à fait éclairée. Au départ le silicone est toujours de fabrication industrielle. Il est même très facile à produire pour un coût réduit. Ce sont les "traitements" supplémentaires suivant la destination finale qui font la différence. Pas particulièrement onéreux non plus. Derrière cette histoire, on peut s'interroger.Une pose de prothèses mammaires peut être réalisée en Europe (dans de très bonnes conditions) pour 2000€ tout compris. C'est une procédure rapide et extrêmement bien rôdée.On nous a dit précédemment que chacune des 30000 femmes devront passer sur le billard pour changer leurs prothèses pour un coût de 6000€. Si j'ai bien entendu, le retrait des implants maudits sera pris en charge par la sécu mais pas le nouvel ajout de remplacement.J'ai la nette impression qu'il y a derrière tout ça une arnaque phénoménale qui consiste 1°)A lyncher un fabricant de prothèses mammaires 2°) Répandre la panique 3°) Rassurer en rappelant la bienveillance de la Sécurité Sociale 4°)Préciser que seul le retrait sera pris en charge 5°) Et ainsi récupérer la différence que les victimes auront à débourser, de leur poche, pour le remplacement.
    Si on calcule la différence entre ce qui sera remboursé par la sécurité sociale et ce qui sera déboursé par les 30000 "patientes". Ca se chiffre en millions d'€. Pour qui ?
    Je peux me tromper mais ce montage est tout à fait plausible.

  • Ramsey Solchild
    Ramsey Solchild     

    quoi! encore un citoyen bon samaritain qui défend un industriel zélé...La désinformation face à la mauvaise information! Tant que vous êtes, SERVIER est un ange et il faut enfermer Irène FRACHON non?
    Y'en a marre..il y'a une grave crise sanitaire avec ses prothèses de cupidité . Tout cela pour satisfaire des envies et des faux besoins véhiculés par ces même industriels se faisant de l'argent sur le dos de la naïveté!!

  • HENRI9
    HENRI9     

    ...comme une anomalie est une sottise que les médias propagent sous forme d'argument à charge. C'est de l'ignorance pure car tout silicone est d'origine industrielle. Ensuite pour que ce produit devienne une qualité "alimentaire" ou "médicale", il doit satisfaire à des spécifications de plus en plus sévères selon l'application recherchée. En général ce processus s'axe essentiellement sur l'élimination de différentes impuretés issues du procédé de fabrication (solvants et résidus catalytiques).Généralement ces ajustements sont réalisés par le fabricant, mais rien n'interdit à l'utilisateur de reprendre un produit hors spécification pour le mettre lui même à la spécification voulue. La notion "industriel" n'a donc aucun sens en terme de conformité ou non. Ceci ne veut évidemment pas dire qu'il n'y a pas eu un grave problème par ailleurs !!!

Votre réponse
Postez un commentaire