En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un détenu dans sa cellule de la prison des Baumettes, à Marseille, en décembre dernier.
 

Un jugement des prud'hommes vendredi estime que les travailleurs détenus doivent jouir des mêmes droits que les autres. Zoom sur la situation actuelle.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Max 85
    Max 85     

    Tout est fait pour qu'une révolution se mette en place...Bientôt,les marginaux auront plus de droit que la majorité des citoyens qui ne sont bons qu' à payer.......Mais cela ne va plus durer longtemps....Au lieu d’économiser et de réduire les dépenses ce gouvernement de bras cassés ne fait qu'alourdir la dette,par électoralisme...Français réveilles - toi,ton avenir en dépend

  • Carambar
    Carambar     

    n'oublions pas de payer aux détenus les congés payés : ils iront en vacances grâce à leur séjour en prison ! envoyons les directement à Tahiti oups ils ont aussi le droit de choisir leur destination

  • Papichou
    Papichou     

    je préfère ne pas avoir compris : ça pousse au crime. A quand le mariage entre chien et ca

  • Papichou
    Papichou     

    EXCELLENT : ces politiques sont des spécialistes des marginaux tout comme eux-mêmes du reste!!

  • Papichou
    Papichou     

    EXCELLENT : ces politiques sont des spécialistes des marginaux tout comme eux-mêmes du reste!!

  • lassietadel
    lassietadel     

    Il y a combien de personnes chaque année placée en détention préventive puis qui bénéficie d'un non lieu? Trop. ce n'est donc a mon sens pas grotesque que de se préoccupé des conditions carcérales parfois moyenageuse dans notre pays.En France il y a quelques années une entreprise a licencié tout son personnel pour ensuite faire exécuter le travail par les détenus d'une maison d'arret ou centrale, a quelques kilomètres de son ancien lieu de production. Une ouvrière a vu son travail effectué par un détenu,payé trois francs six sous,elle était écoeurée et de plus au chomage.C'est une société de maitres et d'esclaves que vous voulez mamily ? Et le petit larcin faites le vous meme,pourquoi inciter les autres a la délinquance?

  • mamily
    mamily     

    Ca devient grotesque ! A l exterieur de la prison il existe des gens honnetes qui n ont pas de logement ni de travail qui dorment sous les ponts ! Et pendant ce temps la on s occcupe de laa salubrite des prisons du travail des prisonniers et de leur droit ! Un conseil a tous ces malheureux qui subissent sans rien dire faiite un petit larcin l etat s occupera de vous ! Vous serez au chaud nourri forme et remunere !

Votre réponse
Postez un commentaire