En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les gendarmes sur les lieux du drame, samedi à Walincourt-Selvigny.
 

Un drame familial serait à l'origine d'un double homicide dans le Nord. Le père de famille, soupçonné d'être à l'origine des faits, aurait aussi blessé un troisième enfant dont le pronostic vital est engagé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • gilou903
    gilou903     

    Ce meurtre est une fois de plus la signature des médicaments qui agissent sur le cerveau et qui peuvent rendre folle une personne qui est simplement déprimée. On ne devient pas criminel du jour au lendemain, sauf à la suite de la consommation de certains médicaments psychiatriques. Les notices de ces médicaments le disent clairement.

  • gilou903
    gilou903     

    Ce meurtre est une fois de plus la signature des médicaments qui agissent sur le cerveau et qui peuvent rendre folle une personne qui est simplement déprimée. On ne devient pas criminel du jour au lendemain, sauf à la suite de la consommation de certains médicaments psychiatriques. Les notices de ces médicaments le disent clairement.

Votre réponse
Postez un commentaire