En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président français François Hollande et son homologue allemand Joachim Gauck entourent le survivant Robert Hébras, le 4 septembre dernier dans l'église d'Oradour-sur-Glane.
 

Un survivant du massacre d'Oradour-sur-Glane a été condamné pour avoir remis en cause l'incorporation de force de Français dans l'unité SS, bourreau de son village. La Cour de cassation doit se pencher mardi sur cette condamnation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Persona Non Grata
    Persona Non Grata     

    @prob5763 ! Mon(ma) pôv ! heureusement ! ! ! un Miterrand par millénaire eut suffit amplement à la ruine de la France ! ! ! ! Et maintenant ? ? ? imaginez un Hollande faisant un second mandat ? ? ? " il ne manquerait plus qu' une troisième guerre mondiale ou une épidémie de peste " comme disait ma concierge qui sait de quoi elle parle puisqu' elle a subit la dernière guerre mondiale . . . . et comme rien ne lui a été épargné , Miterrand pendant 14 ans , la pôv femme !

  • Axelyon69
    Axelyon69     

    quand je vois toutes ces critiques, cela me fais penser que si la situation actuelle était la même qu'en 1940, l'histoire se renouvellerai de la même façon...car il est facile de critiquer tant que nous ne vivons pas la réalité des faits..

  • SouSou
    SouSou     

    Les Alsaciens ne sont pas non plus acharnés contre l'invasion allemande... Même la meilleure armée du monde n'aurait rien pu faire quand les concernés tendaient les bras aux allemands !

  • prob5763
    prob5763     

    @ schadwinkel suzane. Vous êtes une malhonnête, vous dites la vérité avec l'intention de tromper. Oui les Alsaciens étaient considérés comme des allemands par l'occupant, et à ce titre ils étaient obligés d'intégrer l'armée allemande, mais ils n'étaient pas obligés d'en rajouter en formulant une demande écrite pour être admis dans les SS, et, dans le cas de Tulle et d'Oradour ils n'étaient pas obligés de se porter volontaires pour "pendre" ou "exécuter" des civils. De plus, vous traitez de lâches les Alsaciens qui ont quitté l'Alsace (en particulier en 1870) pour rester français. C'est votre point de vue et je pense que vous l'assumez , mais pour moi vouloir rester français est un noble sentiment. Votre digression sur Drancy est également peu soutenable, mais passons.....

  • prob5763
    prob5763     

    @ Axelyon69. Pour vous, il n'y a qu'un de Gaulle par siècle. Pour Mitterrand, on ne commémorait les "bicentenaires" de la Révolution Française que tous les cent ans. Il n'y a pourtant eu qu'un de Gaulle et qu'un bicentenaire de la Révolution Française. La France continue à pleurer ces deux catastrophes.

  • schadwinkel suzanne
    schadwinkel suzanne     

    Qui appelez-vous des résistants?ceux qui ont par lâcheté abandonné l'Alsace par deux fois a l'Allemagne?Faudrait lire un peu plus sur ce sujet,au lieu de dire des sottises!!!!!!!Nos jeunes ont été obligé de s'incorporer,sinon,c'était la déportation de toute leur famille.MON Père à été enfermé au Strudhof,pour refus d'incorporation.
    Et,les français?souvenez-vous de la rafle de Drancy,c'était pas des allemands.Faut s'instruire,avant de dénoncer des inepties!!!!!!!!!!!!

  • moimeme
    moimeme     

    pendant la guerre deux pour cent de résistants.... en 1945 99,99 pour cent de résistants !

  • moimeme
    moimeme     

    devenus des "malgré nous" ? Qui ont tiré sur des villageois, quand on aime son pays et son peuple et que l'on vous demande de faire une chose pareille, on se tire une balle sur soi et non dans le dos de villageois !

  • moimeme
    moimeme     

    Bon nombre d’AlsacienSS durant le Reich étaient pro Nazi, après la guerre ils sont tous devenu des "malgré nou" !

  • prob5763
    prob5763     

    Je suis tout à fait d'accord avec ce rescapé d'Oradour. Les nombreux alsaciens qui se trouvaient dans la division Das Reich n'étaient pas des "malgré nous" mais des volontaires qui avaient fait une demande écrite (contre-signée de leurs parent pour les mineurs) pour y être incorporés. De plus pour les représailles de Tulle et le crime terroriste d'Oradour, seuls des volontaires "pour exécuter des civils" avaient été retenus. De plus, il est de notoriété publique que le Commandement allemand était tellement sûr de la loyauté de ces soldats que les derniers survivants de Das Reich ont été dirigés sur Berlin pour y rejoindre les débris de la Division Charlemagne et être intégrés au dernier bataillon de la division Nordland. Ils furent les derniers défenseurs du bunker de Hitler. L'histoire est là, il faut la respecter même si cela fait mal.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire