En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une villa détruite lors de la seconde "nuit bleue" de 2012, le 8 décembre, près de Calvi, au nord de la Corse.
 

Un commando soupçonné d'être à l'origine de "nuits bleues", deux vagues d'attentats, a été la cible d’une vaste opération de gendarmerie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire