En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Divorcer sans juge : "fausse bonne idée" pour le syndicat des magistrats
 

L'union syndicale des magistrats dénonce une mesure destinée à pallier la pénurie de magistrats.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Demoulinsart
    Demoulinsart     

    Après la France pour tous, le mariage pour tous, des enfants pour tous, voilà notre Noblesse de robe qui s'oppose au divorce pour tous !.............
    Incompréhensible ! .................A une époque où l'on couche comme on se dit bonjour,et où on se sépare sans autre formalité, ne serait-il pas plus intéressant pour la collectivité que ces fonctionnaires s'attaquent un peu plus efficacement à la criminalité en étant débarrassés de ces dossiers à la corne-culs ?

  • karnac
    karnac     

    Le corporatisme aura une fois de plus raison de cette avancée ! A croire que le seul moyen de faire bouger les choses dans ce pays est la révolution !

  • ghysly44
    ghysly44     

    Je n'aime pas Taubira mais je reconnais que cette mesure serait bonne pour tout le monde .. plus rapide plus efficace et moins onéreuse pour le couple !! Mon fils a divorcé et cela lui a couté la peau des fesses !!!!

  • Caton l ancien
    Caton l ancien     

    Étrange plaidoyer (!) basé sur une étrange vision du couple qui comporte "toujours un dominateur et un dominé" (sic) lequel sera "sacrifié" (resic). Il fait beau sur Sirius ?

  • Caton l ancien
    Caton l ancien     

    Si le syndicat de la magistrature est contre, c'est que l'idée est probablement excellente. Par ailleurs, quand on voit le manque évident de pertinence de nombreux jugements, on peut douter de la valeur ajoutée réelle des juges.

  • BJP034
    BJP034     

    Il ne fallait pas attendre une autre réponse du syndicat des magistrats... Il ne va tout de même pas scier la branche sur laquelle les magistrats sont confortablement installés. L'engorgement des tribunaux il n'en a que faire. Ne compte uniquement que ses prérogatives et ses avantages.

  • tetra
    tetra     

    Divocer sans juge !!! on en sortira que plus riche --- et tanpis pour les avocats --- /// .

  • marnage
    marnage     

    L'article 212 du Code civil précise que : « les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance ».
    On a mis en place le divorce pour que les époux qui ne respectent plus, ou, qui n'ont plus envie de respecter cet article, puissent se séparer.
    Peut-on penser qu'après un divorce les ex-époux honorerons les accords conclus, rien qu' entre eux, lors d'un consentement mutuel, à un moment donné, afin de pouvoir retrouver sa liberté plus rapidement.
    Un couple qui divorce est un couple, qui n'est plus en équilibre, et conclure des accords sur la garde des enfants, sur le partage du patrimoine quand on est "remué" ne fait aucun obstacle !
    Il est difficile de prétendre que dans ces moment là la perception est claire et entière, et que, les désordres affectifs ne troublent pas les bonnes prises de décisions.
    Sachant que dans un couple il y a toujours un dominateur et un dominé, l'un saura persuader l'autre parfois en toute bonne fois, parfois avec perfidie. Et le consentement mutuel qui est signé par les deux époux peut aisément n'exprimer que la volonté de l'un d'eux, le dominateur. Et l'autre, le dominé, habitué à être sous la coupe du premier, il sera "sacrifié"
    L'être humain étant ce qu'il est, il n'est pas parfait.
    Si l'on s'en tient à ce qu'on peut lire dans la presse, il y a déjà énormément de drames liés aux divorces et à l'après divorce. C'est déjà très triste. Si l'on facilite encore plus le divorce, cela ne risque t-il pas de devenir encore plus tragique !
    Pour des raisons économiques on nous dit aujourd'hui, qu'on n'a pas besoin de l'avis d'un juge pour le divorce. Le divorce est pourtant, très souvent, un événement extrêmement destructeur. Pour des raisons économiques, demain nous dira t'on qu'on n'a plus besoin de l'avis d'un médecin pour donner son conseil sur des maladies destructives !
    Au fait, des audiences aujourd'hui, ne sont-elles pas "remises" à plus tard, en raison d'un manque de greffiers !

  • JULES MARTIN
    JULES MARTIN     

    ils veulent recruter que des petits génies alors on ne va pas les "user" pour de "vulgaires" divorces, non mais... !

  • sortilege
    sortilege     

    fausse bonne idée bien sur pour leur portefeuille !!!!!

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire