En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dans 72% des cas de divorce, la garde des enfants est accordée à la mère.
 

Le père d’un jeune garçon est perché depuis trois jours sur une grue à Nantes : il affirme ne pas avoir vu son enfant depuis deux ans. Son cas a ému, et l’association SOS Papa est reçue ce lundi par Christiane Taubira. Mais comment se décide la garde d’un enfant ?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Reseau Parental Europe
    Reseau Parental Europe     

    Oui à Mme Taubira en faveur de la médiation familiale, en allant plus loin pour réellement pacifier les deliaisons parentales => MF hors champs judiciaire, avec une volonté politique dans ce sens, avec la crise, cela économiserait des millions et des millions d'euros de frais de justice, d'aides juridictionnelles, de vies professionnelles brisées, de souffrances humaines, de psychologisation des citoyens, maladies, suicides et surtout de maltraitances institutionnelles des Enfants du divorce. Pour le bien de nos enfants, futurs citoyens, il faut arriver à la DEJUDICIARISATION des divorces non réellement conflictuels comme cela a déjà été proposé par le Président de la République et Madame la Ministre de la Justice d'une précédente legislature => dejudiciarisation.free.fr

  • filocho
    filocho     

    Bref, les hommes au boulot, les femmes à la maison. le "patriarcat" à de beaux jours devant lui, d'autant plus que les gens qui se prétendent "progressistes" hurlent avec les loups

  • filocho
    filocho     

    Ce qu'on peut lire dans les médias à propos du mode de décision des juges concernant la garde des enfants n'a STRICTEMENT rien à voir avec la réalité. Ces individus vivent encore avec cette idée materniste rétrograde qui n'a plus rien à voir avec la réalité de ce que sont père et mère dans la famille aujourd’hui. Pour eux, la mère idéalisée ne peut être qu'un ange tombée du ciel incapable de violence ou de perversion. Un père ne peut être qu’un pédophile ou un violeur en puissance. Ceci est ancrée profondément dans leur inconscient, et ils jugent avec ces aprioris. Les juges femmes par revanche, les juges hommes par repentance. Le soit-disant « pédopsychiatre » qui a du s’occuper de mon affaire a été très clair : « lorsqu’une séparation est conflictuelle, il convient de confier les enfants à la mère » faisant totalement abstraction du fait que le mère a clairement déclaré : « je ne veux plus que les enfants voit leur père ». Opération réussi puisque je n’ai pas revu ma fille sepuis 12 ans. Mais réussi à moitié puisque mes relations avec mon fils ont toujours été excellentes tout ce temps. Les mères perverses recoivent par principe, parce que ce sont les mères, l’appui et la complicité des psy, des juges et de l’état. Les pères qui se battent ne « rallume pas la guerre des sexes », il la subisse leur vie entière………….

  • benj13
    benj13     

    [Contenu Modéré]

  • modofrance
    modofrance     

    Merci à BFM d'avoir ouvert cette page de conversation !

  • modofrance
    modofrance     

    Personnellement je ne me fie que peu du jugement ou des propos tenus par un juge, certes je paye ce que l'on me demande devant la justice je fais comme florent pagny aidé par pascal obispo, vous '' la justice" vous ne m'enlèverez pas, ma liberté de penser...

  • Mik Conan
    Mik Conan     

    le mot pere est a enlever du dictionnaire et changer par geniteur payeur de pension.....moi meme j ai de tres gros probleme avec mon ex qui ne suit pas le jugement, et le tgi de quimper l aide a me couler, ex en 2012 j ai été condamné pour harcelement telephonique....la cause : la mere de mes puces c est refuser de me partir en vacances en inventant un pretexte que j allias tuer mes puces, j ai donc hurler au telephone et on ma punis pour cela......une mere digne de ce nom a telle le droit de dire cela aux enfants ?, ici a quimper oui, meme la dass m as dit doublier mes filles pour lequilibre de leur mere et de son compagnon.....a méditer svp.......

  • modofrance
    modofrance     

    Dans les séparations ou les divorces, c'est fréquent que la mère obtienne la garde de l'enfant car le juge fixe généralement la garde là ou l'enfant est domicilié et dans des cas où le père ne demeure plus dans le département de résidence de l'enfant.

    Le père quitte souvent le domicile et pas l'inverse.

    J'entends là à l'instant, madame Taubira mentionne des choses sur ce qui se passe au Québec hors nous ne sommes pas au québec mais en France Mme Taubira.

    Le soucis c'est que les juges statut dans la juridiction ou l'enfant et la mère réside hors si le juge était dans un département neutre le résultat serait sans doute plus équitable.

    Ils ne vont pas statuer en faveur de la partie adverse, mais tout simplement favoriser le droit accordé à la femme qui demeure sur le département ou statut le juge.

    Et qu'il n'y a pas de jugement neutre mais de la prise de position illégale.

    Pour ma part je juge les juges et leur donne tout les torts de ne pas juger de part égal le père et la mère et ce depuis des dizaines d'années.

    Un père prend des nouvelles de son fils et il n'en a pas, car la rapidité administrative est elle que l'on baisse les bras et la déception de ce père de famille qui vas finir par descendre de sa grue juge que les ministres ne peuvent rien faire car ils sont incompétent dans ce domaine il leur a fallut deux jours pour réfléchir à la situation... çà montre bien la rapidité de notre administration.

    Forcément un papa qui quitte un logement se retrouve sans logement et donc ne peux obtenir la garde de l'enfant puisqu'il n'a pas de logement hors il faut prendre en compte les solutions liées aux grand parents.

    En tout cas enlever un enfant n'est pas une solution par contre j'insiste sur le fait que dans les jugements rendu par des tribunaux il y a un délais de recours et j'invite tout ceux à qui cela arrive à recourir à ce délai et faire valoir leur droit aussi bien dans les condamnation excessive, et de faire connaître toute modification ou tout détail pouvant influer sur des décisions hâtive de la justice en leur faveur et de ne pas hésiter à payer 30 euros pour cela.

    Somme qui ne sert pas a grand chose juste vous dissuader de faire des demandes régulière, quand je dis pas grand chose c'est par rapport à la rapidité car à la poste quand on met une somme telle sous 24 heures ont envois des nouvelles à l'autre bout du monde à son fils !


    Moi personnellement je paye plus de 200 par mois de pension et je ne vois jamais mon fils et j'en ai que peu de nouvelles, si pour noel et son anniversaire... et ses grand parents c'est toujours dans les mêmes périodes...

    A bon entendeur

  • benj13
    benj13     

    Accusation de pédophilie => 6 ans pour être blanchi ! Une fois que c'est fait, de manière certaine, que le procureur et les policiers poussent le père (mon père) à porter plainte contre la mère (la mère de mon demi-frère), les JAF continuent de laisser la garde à la mère "parce que l'enfant ne connait pas le père et que ce serait un choc pour lui". En bref, mères, accusez votre ex d'attouchements, faites trainer, déménagez (chaque changement de département rallonge la procédure de 2 ans) en Guadeloupe (ce n'est pourtant pas la même histoire que Eric Martenot) et vous serez tranquilles (car au final, il n'arrive RIEN aux "mères") !

  • Koulou
    Koulou     

    Quel honte cette justice, car ce n'est pas vrai, la preference est toujours donne aux meres. Et les peres c'est va te faire F*****

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire