En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les JNR en 2011 devant la statue de Jeanne D'Arc, à Paris. Serge Ayoub (neuvième à partir de la gauche) est leur fondateur.
 

Le Premier ministre a ordonné samedi la dissolution des Jeunesses nationalistes révolutionnaires, soupçonnées de vouloir devenir une "force de combat".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • infofact
    infofact     

    Dissoudre Troisième Voie-JNR serait non seulement pas efficace mais relèverait de la culpabilité par association. Il faut attendre que les faits soient clairement établis par la justice d'autant plus que l'enquête est en cours. Si il devait s'avérer que les provocations et menaces étaient d'abord parties des militants antifascistes on pourra affirmer que cette dissolution aura été malvenue.

  • leseigneur
    leseigneur     

    Entre le vote de la fin de l'immunité parlementaire de MLP au "parlement européen", l'affaire Meric (qui tombe à pic!) et les menaces de dissolution on pourrai croire à une chasse aux sorcières...

  • vauban
    vauban     

    ben oui, elle l'a dit, il faut dissoudre

  • camille
    camille     

    dissolution : à quoi ça sert, ils peuvent refonder leurs associations sous un autre nom

  • Mickelkel
    Mickelkel     

    houuuuu le rageux, il a pas l'air content !!!!! Parles-nous de Guéant un peu, que l'on rigole !

  • Mickelkel
    Mickelkel     

    si elle l'a dit, il faut le faire alors...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On prend 3 types agressés pendant qu'ils faisaient leurs courses, on les fout en taule, on décide qu'ils vont former un "groupe de combat" (puisqu'on vous dit qu'ils ont recours à des médiums dans la police ! ;)) et on interdit le groupements politiques au nom de l'état de droit. Parallèlement on laisse libre leurs agresseurs et on interdit toute allusion aux vrais criminels en France : http://www.avisderecherches.interieur.gouv.fr/personnes1.asp?T=R en faisant croire que notre pays est sous la menace d'un "péril brun". J'ai bon ou pas ?

  • vauban
    vauban     

    MLP a dit qu'il fallait dissoudre

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Mais ils vont le faire quand même, justement parce que les gens trouvent que c'est une idée débile.

  • jexisteplus
    jexisteplus     

    inefficace, l'extrême gauche a aussi ses violents qu'ont nomment des arnarchistes,l'histoire peut en rappeler les faits. ces groupes proches du front de gauche sont nuisible a toute démocratie et valeurs nationale!!!!

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire