En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Airbus d'Air France disparu le 1er juin a-t-il été foudroyé ?
 

Depuis la disparition du vol AF447 Rio-Paris lundi 1er juin, les hypothèses se succèdent pour tenter d'expliquer cette catastrophe aérienne. Précisions d'experts.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

49 opinions
  • rcl
    rcl     

    En stage pilote on apprend à contrer l'enfoncement d'une aile dans les très fortes turbulences non pas avec la gouverne agissant sur l'inclinaison mais avec les palonniers de manière a faire pivoter l'avion autour de l'axe de lacet etaugmenter ainsi la vitesse relative de l'aile basse ce qui a pour effet de la faire remonter sans augmenter l'angle d'attaque ce qui pourrait conduire au dècrochage de l'aile.Ce pricipe ayant été employé par un pilote d'Air-Bus 320 aeu pour effet la rupture de l'empenage AR les forces exercées sur ce type d'appareil étant considérable.Le 320 est doc parti en autorotation. Aucun survivant!Je pense que le BEA à étudié cette Hypothèse sur le crash Rio Paris.Mais EADS n'apprecirait pas une telle conclusion.

  • sender
    sender     

    le champ magnétique qui protège la terre des vents solaires est en train de ses fissurer nottament sur une surface de 8 millions de km2 au large du brésil dans l'atlantique sud.
    C'est pourquoi les sattelites qui passent au dessus de cette zone coupent tout ce qui est électrique et rallume une fois la zone passée, ce qui est étrange c'est que c'est connu depuis longtemps et personne n'a evoqué cette piste. Le vent solaire (à base de micro ondes)a la particularité de perturber tout ce qui est electrique et il ne touche que ce qui est à une très haute altitude.
    Etant donné que l'avion volait au dessus des nuages à cause des orages, il peut très bien en avoir été victime . Si cette cause est la bonne on peut s'attendre à voir d'autres accidents se produire.

  • choulette
    choulette     

    c'est des êtres humain qui étaient dans l'avion alors trouver l'avion et les boites noir

  • étoul'tralala
    étoul'tralala     

    et marcher dans la rue c'est dangereux aussi, tu pourrais te ramasser le boulon X22Z sur la tronche, et ce sera la faute des chinois c'est sur !et si ce n'est pas les chinois, c'est sarko !!

  • Dédale
    Dédale     

    bcp d'avions arrivent sans emcombres, c'est vrai. Mais bcp ont frisés la catastrophe invisible et de ca évidement vous n'en savez rien puisqu'on vous fait de grands sourires en vous remerciant et en vous espérant à nouveau sur nos vols (les doigts croisés dans le dos). Il faut reconnaitre le sans froid des personnels d'équipages qui lui sait qu'a la maintenance on regarde les bras croisés le boulon X22Z se dévisser parcequ'on a pas eu sa prime annuel ou qu'on se marre en rentrant de force un composant chinois qui visiblement était destiné à un sous-marin.

  • airman
    airman     

    L'idée n'est pas réaliste. Les satellites et débris de satellite sont présents à plus haute altitude, en dehors de notre atmosphère. La limite supérieure de l'atmosphère se situe au bas mot à quelques 30km de la surface de la terre. Un avion de ligne comme l'Airbus A 330 vole à quelques 10-12'000 mètres. Quand des débris quels qu'ils soient entrent dans l'atmosphère, il sont désintégrés par leur vitesse (à cause de la chaleur liée au frottement), raison pour laquelle d'ailleurs nous sommes protégés des météorites de taille raisonnable. Il faut donc chercher ailleurs.

  • étoul'tralala
    étoul'tralala     

    il n'a jamais été question de transpondeur !
    Les calculateurs donnent les infos aux pilotes en grande partie graces aux sondes ( Pitots )situées a l'extérieur de l'avion. Si ces sondes sont deffectueuses ( givre, foudre ou défaillance ) les calculateurs interprent des données erronées.( d'ou les messages automatique reçus par le siège d'airbus, faisant mention d'une vitesse anormale )
    c'est sur cette piste que pour le moment les technicients d'airbus semblent se pencher.

  • étoul'tralala
    étoul'tralala     

    les bombes ne mettent pas en panne les sondes Pitot ni les calculateurs de vol.
    Faut arreter les films américains !!

  • ITMI
    ITMI     

    Même le dernier problème de la sonde, ne peut pas justifier le manque de communication de l'avion aux responsables à terre ou de SOS.
    C'est fait est certain et tout ce qui est dit actullement par les voies officcielles, n'est, ni plus ni moins qu'une stratégie afin de prendre du temps pour eventuellement dire la vérité.
    Vérité qui est à 50 % déjà en possession des enqueteurs : l'avion s'est désintégré en vol.
    Pour quelle cause ?

  • hibiscus55
    hibiscus55     

    Je ne sais pas pourquoi, mais depuis le début je suis de l'avis de "mobell" . Pour moi, mais ce n'est que mon humble avis, il n'y a pas eu crash, enfin pas comme le décrivent les differents explications... Pourquoi pas un atterrissage d'urgence, avec les appareils de communication HS dans un lieu hostile et pas facilement repérable ??? Mais l'obstination à chercher cet avion en mer est peut être une erreur ...C'est bizarre tout de même de n'avoir encore rien trouvé ...non ...?

Lire la suite des opinions (49)

Votre réponse
Postez un commentaire