En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Disparition de Fiona: la piste de la vengeance étudiée

Mis à jour le
La petite Fiona, 5 ans, est toujours portée disparue.
 

Les enquêteurs sont sur la piste d'un ancien compagnon de la mère de Fiona, disparue dimanche dernier dans un parc, qui aurait menacé de l'enlever par le passé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • dididadeen
    dididadeen     

    Je sais pas mais je trouve très étrange l’attitude la mère..elle a pas l'air franchement effondrée et elle fait toutes les expressions du visages de celle qui pleure sauf que y a pas une larme..et ca dans toutes les interviews mouai..affaire à suivre mais c'est louche..

  • SIG 516
    SIG 516     

    Espérons que ce ne soit pas Kamel Bousselat, avec Taubira il faut s'attendre à tout, ils l'ont peut-être déjà relâché dans la nature.

  • minoucha
    minoucha     

    Bonjour, moi cette histoire de disparition m parait bizarre! la maman n'a pas l'air trop choqué par la disparition de sa fille . la maman n'est pas très nette!!!! a savoir la suite.

  • Christophe Vallade
    Christophe Vallade     

    si les gendarmes et policiers fesait correctement leurs boulot, ca n'arriverais pas!! tu veux déposer une plainte pour violence verbale avec des preuves et la on te fait comprendre qu il faut qu'il y ai du sang avant de pouvoir enregistré ta plainte!! je connais une gendarmerie bien placé a ce niveau!! ou va t on??? vive la république

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    La plus à plaindre, c'st quand même cette malheureuse fillette .....ou bien ?

  • wolfy049
    wolfy049     

    L'alerte ne pourra être déclenchée que si les quatre critères suivants sont tous réunis :

    - il doit s'agir d'un enlèvement avéré, et non d'une simple disparition, même inquiétante ;

    - la vie ou l'intégrité physique de la victime doit être en danger ;

    - le procureur de la République est en possession éléments d'informations dont la diffusion peut permettre de localiser l'enfant ou le suspect ;

    - la victime doit être mineure.

    en lisant l'article , il faut croire que la première condition n'était pas remplit ...

  • alex30000
    alex30000     

    Oui, on dirait qu'il y a eu un sacré défilé de tontons.

  • stargate
    stargate     

    Il y a quelques chose qui m'echappe ,pourquoi ' l'alerte enlevement ' n'a pas été declanché ?

  • prob5763
    prob5763     

    Dans ce cas il est préférable de ne pas dire ce que l'on pense de cette femme.

Votre réponse
Postez un commentaire