En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Discrimination au logement: "On m'a dit qu'il y avait trop d'étrangers dans l'immeuble"
 

La Logirep, l'un des plus gros bailleurs sociaux d'Ile-de-France comparaît aujourd'hui (13h30) devant le tribunal correctionnel de Nanterre. La société HLM est accusé d'avoir refusé un logement à un homme au motif qu'il était noir et d'avoir procédé à un "fichage ethnique" de ses locataires

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • Al Azar
    Al Azar     

    Et ce sont les mêmes bobos gôchos qui reprocheront à la "société" de constituer des ghettos ! Et les mêmes attaqueront celle-ci pour avoir constitué ceux-ci, les taxant de concentrer ces populations ! Faut savoir ce que l'on veut et sortir de la bien-pensance post-socialiste , sans issue.

  • 73titilol
    73titilol     

    Oui à la mixité. On ne peut obliger à la mixité. S'il n'y a pas assez de mixité il y aurait du racisme, si on demande de la mixité il y aurait du racisme. On ne va pas s'en sortir si tout devient du racisme. Pour faciliter les choses il n'y a que le blanc qui est raciste. Mais c'est aussi du racisme que dire cela,non?

  • harjnbjorn
    harjnbjorn     

    priorité aux français les étrangers ont toujours la possibilité de retourner dans leur pays d'appartenance ... là ou la culture et les moeurs leurs correspondent

  • rata41
    rata41     

    des milliers arrivent ils sont en Espagne et viennent en Europe surtout la France, des ordres émanent de l'UE de les laisser rentrer pour le quota électoral européen !!! mais ces gens vont demander du travail attention ça va faire très mal !!!

  • lamichederennes
    lamichederennes     

    il suffit d'en faire le recensement pour s'apercevoir que c'est vrai, je ne pense pas qu'ils ont dit des conneries là dessus

  • 156156
    156156     

    il y a des livres sur le changement de peuple dont celui de rené camus franchement vous devriez vous inquieter

  • 156156
    156156     

    pour crocan60 on ferme le robinet et on arrête les frais qui ne sont pas payer par qui l'on croit

  • claude09
    claude09     

    Et aussi ceux qui sans être riches paient leur loyer.

  • Al Azar
    Al Azar     

    Trois candidats au jihad condamnés à deux à quatre ans de prison. Des voyageurs de Pégasus Airlines low coast.


    Le tribunal correctionnel de Paris a condamné vendredi à des peines de deux à quatre ans de prison ferme trois candidats au jihad interpellés en 2012 alors qu'ils s'apprêtaient à aller combattre en Syrie

    .L'avocat général avait requis des peines de deux à six ans ferme. La défense avait plaidé la relaxe ou des peines avec sursis.

    Le tribunal a condamné Youssef Ettaoujar, 26 ans, présenté comme "l'émir du groupe", à cinq ans de prison dont un avec sursis, Salah-Eddine Gourmat, 24 ans, à quatre ans dont un avec sursis et Fares Farsi, 21 ans, le seul à avoir reconnu le projet jihadiste du groupe, à quatre ans dont deux avec sursis.

    Le seul des trois condamnés a avoir été placé en détention provisoire, Youssef Ettaoujar, a refusé de sortir de sa cellule pour entendre le jugement. Le président a par ailleurs délivré un mandat d'arrêt à l'encontre de Salah-Eddine Gourmat qui ne s'est pas présenté à l'audience.

    Les trois jeunes gens étaient poursuivis pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes terroristes", accusés d'avoir voulu se rendre sur une terre de jihad comme la Syrie pour se procurer des armes, suivre un entraînement militaire et combattre.

    Ils avaient été interpellés le 14 mai 2012 au comptoir d'un aéroport du Centre-Est de la France, alors qu'ils s'apprêtaient à prendre un vol pour Gaziantep en Turquie, via Istanbul.

    Dans leurs bagages, les policiers avaient retrouvé des holsters, des gilets tactiques, des jumelles nocturnes et des caméscopes achetés quelques jours avant leur départ.
    Je me suis trompé de site, mais je laisse le post, car RMC est silencieuse sur le sujet, qui sera sans doute éliminé par la garde morale.

  • crocan60
    crocan60     

    est quand vous avez dit ceci, vous faite quoi ?

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire