En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le directeur général de la police accusé d'être intervenu en faveur de son fils interpellé
 

Le directeur général de la police nationale Frédéric Péchenard est critiqué pour une intervention qui a empêché des poursuites contre son fils arrêté en état d'ivresse et pour insultes contre un policier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

56 opinions
  • Ersatz de démocratie
    Ersatz de démocratie     

    C'est comme pour delarue on frappe à sa porte pour l'interpeller alors qu'en d'autres endroits c'est sur les interpellés que l'on frappe!

  • ti_gaçon
    ti_gaçon     

    C'est affligeant d'entendre de tels commentaires : "...les forces de l'ordre, mettre une famille dans la merde...". On rêve ou quoi. Et pourquoi diantre, ne respectez-vous pas les limitations de vitesse, est-ce la police qui vous aidait à appuyer sur la pédale d'accélérateur ? Il fallait penser à vos mômes et votre crédit, AVANT. Quand je vois ce qui ce serait passé pour le directeur de la police, c'est sûr que ça ne bonifie pas l'estime qu'on peut avoir pour la police mais, ce n'est pas une raison pour accuser les policiers de tous les maux, en particulier les rendre responsables de infractions commises par les chauffeurs. FAUTEURS = PAYEURS (à tous les niveaux), si c'est moi, tant pis pour moi, je n'aurais qu'à faire attention. Et pour finir les chauffeurs de métier ne sont pas, si je ne m'abuse, dispensés du respect du code de la route, bien au contraire.

  • Crusaders
    Crusaders     

    J'ai dis que tout le monde ferait pareil dans le même cas de figure. C'est sur que toi t'es pas chef de la police, et tu la sent passer quand poulagat a besoin de faire un peu de chiffre...

  • marie42
    marie42     

    mais on peut toujours faire les indignés nous aurions fait pareil mais il est probable que à la maison il aurait des sanctions, je m'interroge quand même pourquoi ce gamin est ivre? il semble que ce n'est pas très bien suivi dans cette famille, mais je ne pousserai pas des cris d'orfraie c'est trop facile, quand on voit que même dans les écoles les gamins ne sont plus éduqués et que les parents pensent qu'ils ont la 8ième merveille du monde, qu'ils ont très jeune un vocabulaire plus que grossier déjà en primaire et attention pas question de les punirs voyez un peu avec les dames de service dans les écoles vous serez édifiés

  • zorro1966
    zorro1966     

    je vais parodier un célébre fabuliste/selon que vous serez puissant ou bien misérable,vous serez en toute chose jugé de façon dissemblable!!ce ne sont peut-étre pas les termes exacts,mais le fond est le méme§§

  • PAPPET 1
    PAPPET 1     

    Quels sont les pères qui n'auraien pas tenté de tirer leur fils d'un mauvais pas? Quant aux gauchos de tous poils qui se repaissent de ce type d'affaire en oubliant que le Président tonton a fait financer son second ménage par les contribuables sans provoquer de pareilles réactions haineuses. et que dire des médias pourris qui sortent cette affaire au moment ou
    la FRANCE dégouline de saloperies en tous
    genres à des fins excusivement politicardes .
    si mon fils avait été concerné,je l'aurais
    contraint à s'excuser platement, lui aurais
    claqué deux baffes dans la tronche et un coup
    de pied au cul magistral. Mais que tout le
    monde en fasse autant et ça ira déjà mieux !
    mais certains adultes en mériteraient tout
    autant. Salut les moralistes !

  • patoulacci
    patoulacci     

    J'ai entendu le responsable du syndicat police sur vos ondes et je suis scandalisé de la facon dont il minimmise les faits.Pour lui ce n'est pas grave d'insulter des policiers lors d'un controle.A l'avenir je ferais pareil et on verra ou cela nous méne.Honte a ce fonctionnaire qui n'a aucun respect ni pour ces camarades ni pour les valeurs de base que chacun devrit avoir.Il n'a de respect que pour sa hiérarchie qui a mon grand regret est a l'image de tous les politiques qui la commande une sarée bande de magouilleurs pour ne pas dire plus.Il faut admettre que ca donne envie de voter les extremes.

  • JANO3838
    JANO3838     

    Ben on peut dire qu il a suivit exemple du chef.On est tous des fran cais egales??????????delarue 15g libre le fils de monsieur LIBRE ... VIVA LA REVOLUTION

  • SMAGGHE
    SMAGGHE     

    c'est des gens comme vous qui pourrons chager la société mais surement pas gros ce gros pas malin

    moi je vois des garçons et des filles
    dans la rue et sur des jeux ,ou le soir à côter de stade et j'ai dit plusieur fois que au vu de ce que je constate de mes yieux si c'était mes enfants je les raméneraient par les cheveux à la maison en les trainant par terre ,ne croyez pas que je suis ce que mes écris font peut être apparaitrent ,mais pour moi la loi c'est la loi et celle de la famille encore plus alors tous les abrutis qui ne défendent pas l'autorité ne servent de piliers pour la voyoucratie l'incivilité et tout le reste qui est négatif ,en donnant raison aux enfants parce que c'est ces enfants sans prendre en compte si ils ont tord ou raison ne sont pas digne d'être parents

  • ivatu
    ivatu     

    Ne font pas bon ménage surtout la nuit ... Pechenard a de la chance que ses services ont stoppé son délinquant de fils. Tout est trafiqué dans cette affaire même le taux d'alcoolémie relevé qui ne dépasse pas le 0,79 g/l cad la limite entre une infraction et un délit. Les propos du jeune sont scandaleux mais il a du les entendre quelque part. Il n'y a pas d'un côté la responsabilité parentale et de l'autre l'autorité professionnelle. Tout est lié. Le père, pour laisser son gamin la nuit rouler en scooter est lamentable : il a déjà démissionné, qu'il fasse de même dans son boulot puis poursuivi pour subordination de témoins, falsification de preuves, ascendance d'autorité sur personne subordonnée ... UN POINT C TOUT. Quant au gamin d'abord lui retirer sa licence de piloter un scooter et le condammner à ne passer son permis qu'après des tests psychologiques sur l'usage d'alcool et ou stupéfiants.

Lire la suite des opinions (56)

Votre réponse
Postez un commentaire