En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le diocèse de Lyon regrette que les efforts de réhabilitation du père Houpert soient remis en question. (photo d'illustration)
 

Condamné à 18 mois de prison avec sursis en 2007, le père Houpert avait été nommé par le cardinal Barbarin "doyen", en charge de plusieurs paroisses. Face à la polémique, le diocèse de Lyon lui a demandé de se mettre en retrait.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Gaston T
    Gaston T     

    Quand quelqu'un a purgé sa peine, q-t-on le droit de lui tenir rigueur de fautes passées, jugés et purgées ?
    De plus ce père Houpert a toujours clamé son innocence, mise en doute seulement par une lettre anonyme. Les supposés "gestes déplacés" concernaient des adultes, largement majeurs.
    De toute façon, l'Eglise a été au-delà de la précaution demandée par le juge.
    Pourquoi, aujourd'hui, re-punir "par convenance" un prêtre qui a acquitté toute dette envers la société ? Pourquoi l'Eglise devrait subir une discrimination morale et sociale ? Pourquoi devrait-elle être plus dure envers les siens que la justice laïque ne l'a été ?
    Et surtout : comment un Etat laïc peut-il s'ingérer dans la vie de la religion au point de se prononcer sur l'opportunité d'une démission qui ne regarde que cette religion ? Avec quelle autre religion il se le permettrait ? Comment peut-il, cet Etat laïc, passer au-dessus, ou devancer, la justice et rejeter par avance un homme innocent ?
    France, terre d'asile, vas-tu être infidèle à cette réputation ?
    France, terre d'accueil des persécutés pour délit d'opinion, montre-toi digne de cette réputation !
    Refuse, ici et maintenant, le rôle abject qui te ferait te comporter comme les pires totalitarismes où n'ont cours ni présomption d'innocence ni jugement équitable mais seulement la manipulation des foules et le lynchage provoqué !
    Sans quoi, tu referais chez toi le procès de Jésus !

  • patacaisse
    patacaisse     

    Qu'elle honte pour la religion qui était la mienne ! Pourquoi ces crimes et complicité de crimes essentiellement chez les catholiques ? Personne ne se pose la question ? N'aurions nous pas un début de réponse quant au célibat des prêtes ?..... Oh excusez moi c'est tabou!...

Votre réponse
Postez un commentaire