En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'ambiance était survoltée durant le conseil disciplinaire, auquel assistaient Dieudonné et ses proches.
 

VIDEO - Me François Danglehant, avocat pénaliste et défenseur du polémiste, devait être jugé la semaine dernière par ses pairs pour avoir manqué à certaines règles déontologiques. L'audience, qui a tourné à la foire d'empoigne, a dû être reportée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

74 opinions
  • Frederic Bastiat
    Frederic Bastiat     

    Si je puis ajouter un conseil au journaliste: aujourd'hui avec internet, les gens ne viennent pas lire ton article pour recevoir de l'information à partir d'une tabula rasa et ils ne sont pas uniquement soumis à tes pairs qui répètent tous en coeur les dépêches AFP ou la même chose que toi. Ils lisent les commentaires d'autres sites d'information, notamment contestataires et regardent les vidéos brutes lorsqu'elles existent. Lorsqu'ils arrivent sur ton article, ils ont déjà entre trois et dix sources différentes et opposées qui relatent les mêmes faits et les ont parfois vu directement par les multiples vidéos disponibles. En conséquence, la propagande unidirectionnelle que toi et les autres vous faîtes dans tous les médias qui ont pignon sur rue, on la voit, parce qu'on a les moyens de comparer. C'est terminé la façon de faire de l'information de papa d'il y a 25 ans, où vous donniez l'information et où l'on vous croyait sur parole. Si vous voulez survivre et ne pas disparaître, si vous voulez conserver des lecteurs, aujourd'hui, vous allez devoir redevenir des journalistes, des vrais, ceux qui se contentent de relater les faits en toute objectivité et impartialité, pas ceux qui nous servent la propagande de la pravda officielle. Continuez à faire ça, et dans moins de dix ans vous n'aurez plus un seul lecteur, tout le monde se sera tourné définitivement vers les sources d'informations alternatives.

  • Frederic Bastiat
    Frederic Bastiat     

    C'est assez honteux la partialité du reportage sur BFMTV. Le montage et le texte ne font que de laisser entendre que l'avocat de Dieudonné a perturbé la séance avec ses proches. Concernant les griefs contre le conseil de discipline, qui permettent de comprendre pourquoi une telle gabegie a eu lieu, c'est le désert sidéral.

    Ce que dit l'avocat incriminé (il suffit de voir les interviews et la vidéo complète de la séance):


    1. Nombre des avocats qui siège au conseil de discipline sont des avocats qui ont déjà siégé dans une affaire précédente analogue contre lui où il a été forgé de fausses accusations. Le jugement qui a alors été rendu était illicite et a été cassé par l'instance supérieure. Ces avocats sont dès lors récusés, ils ne peuvent siéger à nouveau dans un conseil de discipline contre lui. Comment tolérer en effet en termes de respect des règles de procédures que siègent à nouveau contre le même justiciable des gens qui ont déjà participé à une mascarade de justice contre lui.

    2. La nomination du président de conseil n'a pas respecté la procédure. Elle est de ce fait illicite. Il ne peut siéger en tant que président.

    3. Il faut un quorum de 24 pour siéger, le quorum n'est pas rempli et pourtant ils s'apprêtent à siéger. Une des avocates présente dit cependant qu'un tel quorum n'est pas nécessaire.

    4. Sur la vidéo complète on voit que le avocats qui siègent en tant que juges refusent de donner leurs noms. Or l'avocat incriminé indique que tout juge doit s'identifier. Cela doit d'ailleurs figurer dans le rôle de l'audience, que semble-t-il le président et la secrétaire (une avocate), n'ont pas rédigé.

    5. Quand l'avocat incriminé prend le dossier au président, on voit dans la vidéo qu'il trouve à l'intérieur des pièces, pour lesquelles lorsqu'il les brandit il indique qu'elles ne lui ont pas été communiquées. Si cela est vrai, c'est une violation crasse des droits de la défense. Aucun acte d'accusation dans un état de droit ne peut être porté et amené à jugement sans que le justiciable n'ait eu accès à toutes les pièces pour pouvoir organiser efficacement la défense.

    6. Pire, il indique dans une interview après la séance qu'il a trouvé le jugement du conseil de discipline déjà rédigé dans le dossier. Comment est-il possible que le jugement soit déjà rédigé, alors qu'on a pas entendu la cause, et que les délibérés n'ont pas été faits? Sérieusement, c'est cela qui devrait intéresser les journalistes, parce que si c'est vrai, c'est gravissime.

    Finalement, n'importe qui qui regarde les vidéos disponibles sur youtube constatera que le service de protection de Dieudonné et celui-ci ne sont jamais intervenus et sont restés bien sagement au fond de la salle. Lui assis et eux derrière lui. Au plus Dieudonné marmonne quelques phrases en près de 40 minutes de vidéo et se marre dans son coin. De quoi parle le journaliste? Jusqu'à nouvel avis ce genre de conseil est ouvert au public. Assurément, les gens qui perturbent la séance ne sont ni Dieudonné ni son service de sécurité, mais d'autres personnes.

    Et contrairement à ce que dit le journaliste, s'il est interdit de filmer une séance du conseil de discipline, personne n'a filmé une telle séance pour une raison très simple: la séance n'a pas pu commencer. Elle n'a jamais débuté. Pour que celle-ci puisse se tenir il faut au préalable que le rôle de l'audience soit rédigé et communiqué. Ce qui n'était semble-t-il pas le cas.

    C'est un peu court la façon de faire de l'information à BFMTV. Si j'étais le journaliste j'aurais honte. Je ne sais si vous le faites exprès, mais si c'est le cas, je ne sais pas comment vous arrivez à vous regarder dans la glace le matin.

  • franck1974
    franck1974     

    tous des colabos de gauche SIONISTE voici une liste qui en dit long
    http://www.fonjallaz.net/MLH/collabo/roparz-1.html

  • claybar
    claybar     

    BFM au tribunal! Que du mensonge! Quel Honte!

  • B5 k9
    B5 k9     

    Ils ont supprimé mon commentaire moult fois alors je le remet : Quelle propagande, le lien de la vidéo en entier est sur youtube et elle dure 25 minutes. L’avocat de Dieudonné allait être jugé dans un environnement non conforme à la loi, plupart de ses pairs ne pouvaient même plus exercé, le dossier n'était même pas complet, ils ont voulu le radier frauduleusement. Le conseille n’était même pas conforme à la loi, mais quelle propagande, quel montage, quelle mascarade, là vraiment c'est trop flagrant, même les commentaires sont filtrés sur BFMTV, ou est la liberté d’expression. (PS : Si vous le retirez je le remettrais cordialement) comptaient le nombre de réactions afficher et le nombre réel de réactions, vous devriez avoir honte depuis quand les journalistes juge les faits, ils devraient êtres neutre et objectif, et analyser les faits au lieux d'opérer un jugement de façade.

  • Tominio FADA
    Tominio FADA     

    HONTE à BFM d'oser faire une telle propagande, les faits sont complètements déformés et vous ne donnez même pas la parole au principal intéressé. Vous avez sûrement jugé utile de couper ce qu'avait à dire ce fameux avocat, qui est la victime, car si vous aviez relayés sa défense alors votre propagande était mise au grand jour. Vous nous prenez définitivement pour des moutons, mais nous n'avons pas besoin de vous pour nous informer, heureusement de plus en plus de journalistes indépendants prennent les devants et nous donnent une VRAIE information. En l’occurrence, j'ai pu voir en détails ce qu'il s'est passé ce jour là, et les réactions de chaque partie, et la vérité est très loin de ce que vous racontez. HONTE à VOUS ! Les avocats supposés radier la victime sont eux-mêmes en procédure et tous suspects, ne pouvant pas exercer et donc faire ce qu'ils s’apprêtaient à faire, ensuite, cette séance a été organisée sans respecter les règles auxquelles elle était soumise. De plus, si la victime a "volé" le dossier, c'était pour vérifier que toutes les pièces avaient bien été données à toutes les parties. OR, ça n'était pas le cas : vice de procédure. Ce "vol" est une façon de se défendre face aux façons honteuses de faire de ce système corrompu et mal intentionné. Aucun des avocats sur le point de radier cet avocat innocent, n'ont pas décliner leur identité alors qu'ils y étaient tenus. Cela ne m'étonne pas et je veux bien croire qu'ils aient eu honte d'être là où ils étaient... Continuez BFM, chaque désinformation que vous donnez est une preuve de plus que vous êtes des scélérats, des traîtres, des vendus, et qu'on a raison de se soulever contre l'ologarchie manipulatrice en place.

  • Patrick Souton
    Patrick Souton     

    désinformation bfmtv , ce n'est pas une audience dans un tribunal ! et ce ne sont pas les soutient de Dieudonné COMME UN MEDIA AUSSI ABJECTE PEUT PROSPERE DANS UN PAYS TEL QUE LA FRANCE

  • ComCombre
    ComCombre     

    BFM TV aussi dangereux que Leni Riefenstalh, mais avec beaucoup moins de talents.
    L'avocat n'arrache pas le dossier, il le prend, comme la lois lui autorise, pour le consulter et vérifier si il y avait des erreurs.
    Et quelles erreures :
    Un jugement rendue d'avance.
    Des avocats qui n'avaient pas le drit de siéger.
    D'autres qui refuses de donner leurs non, (c'est obligatoire)
    Un président suspendue de ses fonction qui c'est auto élus président !
    Fuck BFM TV, vous participer a la fracture entre français...vous êtes la honte du journalisme !

  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    Mouahahahahahaha! cela faisait bien longtemps que je ne venais plus sur BFMTV, à la lecture de ce torchon, je sais pourquoi. Au fait , dans le dossier "volé" comme vous dites, expliquez nous pourquoi la décision définitive était déja écrite et signée? allez , SALUT.

  • sweringen
    sweringen     

    Le problème c'est que ça fait bientôt une semaine qu'on à lu la vidéo entière et non montée.
    On est à l'ère d'internet ..!
    vous ne pouvez plus manipuler les gens comme il y a vingt ans!
    Je suis écœuré par votre malhonnêteté. Contentez vous de relaté les faits, comme de vrais journalistes !

Lire la suite des opinions (74)

Votre réponse
Postez un commentaire