En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La dictée quotidienne ne fait pas l'unanimité chez les profs et les parents

Mis à jour le
Des élèves de CM2 écrivent une dictée dans une école primaire de Caen. (photo d'illustration)
 

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce mardi que les élèves de primaire auraient désormais une dictée quotidienne, à l'école. Une mesure que les syndicats d'enseignants et les parents d'élèves accueillent avec prudence.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Proserpine
    Proserpine     

    On ne règle pas les problèmes simples avec des idées tordues,des pensées complexes et des mots savants.il y a une démarche simple en toute chose pour en obtenir l'efficience,c'est de commencer par le commencement,de développer et d'enrichir.Pour l'écriture c'est-d'abord le graphisme des lettres(c'était plus compliqué pour les pharaons,voyez le résultat)-ensuite la construction des syllabes-puis celle des mots-et enfin de la phrase,avec l'aboutissement par un cours texte de quelques lignes,avec à chaque étape,la prononciation et l'explication qui vont de pair. Le langage des érudits de la philosophie du dimanche après les vêpres et des savants qui sont les artisans de la débâcle est inadapté et hors de portée des élèves de primaire,de leurs instituteurs,de leur syndicat et de leurs parents.Dégraissez le mammouth gros et gras de sa suffisante incompétence et entretenu par la fainéantise crasse d'une caste d'intouchables bons à rien,payés du contribuable et s'épanouissant à tous les étages,et pas forcément au rez-de-chaussée.

  • BlanchedeC.
    BlanchedeC.     

    Si c'est pour dicter une phrase ou deux quel intérêt?
    Autant apprendre les règles et s'entraîner. Puis faire des dictées.
    A force de vouloir faire de tout on finit par ne plus rien faire correctement. Même pas former les lettres!

  • Bajul
    Bajul     

    Citez moi un exemple , un seul où les syndicats n'ont pas été septiques ???? Ils sont septiques par définition ........Mais comme il va manquer de profs , on prendra tout ce qui vient et le résultat sera en conséquence .......On ne peut pas demander à quelqu'un qui a fait cinq ans d'études d'aller se faire insulter pour 1800€ par mois .....le bac suffira et là on aura du monde .....

  • vanda100
    vanda100     

    Incroyable que les parents et les profs ne voient pas l’intérêt de la dictée alors que cela a fait ses preuves dans le passé.... Il y a trop d’activités d’éveil à l’école au détriment des apprentissages fondamentaux. Ce serait mieux si les parents faisaient du patin à roulettes le week end avec leurs enfants plutôt que de passer leur temps à expliquer ce qu’ils n’ont pas compris en orthographe, grammaire, maths pendant la semaine.... et parfois dans une ambiance houleuse.

    Dans le passé, les parents comptaient sur les enseignants. Aujourd’hui, les parents les plus riches ou les plus anxieux paient des cours particuliers.... OK, Certains enfants n’ont pas de référence linguistique à la maison mais les ouvriers il y a soixante ans non plus..... Ce qui a vraiment changé, c’est l’arrivée de la TV 24/24, Internet, les jeux, les sms.... On ne s’évade plus dans la lecture comme autrefois.

  • goodaps
    goodaps     

    Les bases d'abord ! Les activités et l'éveil, c'est très bien, mais quand on a déjà acquis les outils fondamentaux ! Quand on construit une maison, on ne commence pas par la peinture ou les rideaux, on fait les fondations !...

  • popo46
    popo46     

    C’est vrai qu’il faudrait déjà que les enseignants sachent parfaitement lire et écrire le Français, ce qui n’est pas nécessairement le cas dans tous les établissements. Autrement ils ne seront peut-être pas capables de corriger les dictées. Mince alors, encore la faute à Sarko ! MDR...

  • popo46
    popo46     

    C’est vrai qu’il faudrait déjà que les enseignants sachent parfaitement lire et écrire le Français, ce qui n’est pas nécessairement le cas dans tous les établissements. Autrement ils ne seront peut-être pas capables de corriger les dictées. Mince alors, encore la faute à Sarko ! MDR...

  • Jean Baptiste Fabre
    Jean Baptiste Fabre     

    Et pendant ce temps là, Joelle Dago Serry explique au grandes gueules sur RMC qu'apprendre l'orthographe relative aux chiffres et nombre est une pure perte de temps car elle ne s'est jamais vue refuser un chèque pour faute d'orthographe.

    L'apprentissage à l'école est important , mais les parents ont aussi des devoirs.

Votre réponse
Postez un commentaire