En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dialogue de sourds sur le sort de seafrance
 

PARIS (Reuters) - Une réunion entre le ministre des Transports, Thierry Mariani, et les syndicalistes de la compagnie de ferries SeaFrance, menacé de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • Pastorius
    Pastorius     

    Si j'ai bien tout compris ces gens là croient dur comme fer qu'ils vont réussir sous forme de coopérative là où ça a échoué sous forme d'entreprise traditionnelle ...?? Et tout ça avec les deniers publics, parce qu'ils n'ont pas un fifrelin devant eux pour investir !!! à mourir de rire !!!! quelles sont leurs motivations ?? celles de se battre pour que vive leur entreprise car ils vont sans doute arguer du fait qu'ils défendront leurs propres intérêts ??? .. une question me vient : POURQUOI NE L'ONT-ILS PAS FAIT AVANT ? au lieu de déclencher grêves sur grêves comme de tradition dans le transport maritime ... avant ils s'en branlaient c'était pas leur pognon mais celui de l'Etat ... maintenant bien entendu ce serait le leur en s'accaparant un outil de production aux frais du contribuable ... quelle mentalité de trouducs .. celle de communistes éternels loosers irresponsables, imatures au possible !

  • une fois de plus
    une fois de plus     

    allons bon voila encore 800 gus chez le plus gros patron de france !N ya t il pas des mecs en costards cravatte "il faut reindustrialiser la france " ben commencez a sauver les emplois bande nuls !!! vous etes que des menteurs et des profiteurs dieu que la place doit etre bonne ! mais attention si personne ne vote eh bien plus de place, les charlots dehors MENTEURS

  • regimesspeciaux
    regimesspeciaux     

    Parfais exemple du made in france, une prime une grève, sauf que sur un marché avec de la concurrence ça marche pas et du coup pour en gros une prime de 80€ plus de boite... y a que la sncf qui peut le faire pour le moment... moralité il ne faut pas trop mordre la main qui te nourris car plus de main plus de chocolat.

  • Charly boss
    Charly boss     

    Les seuls responsables de ce naufrage sont les responsables locaux de la CFDT. Déjà en mars 2010 le syndicat avait demandé à sa branche maritime de ne pas se mettre en grève pour réclamer une hausse de salaire de 80€ lors du week end de paques. Personne n'a écouté et au final 50 000 voyageurs sont restés à quai, ces mêmes voyageurs se sont donc tournés vers P&O ferries et Eurotunnel et beaucoup ne sont plus revenus vers Seafrance. Il y a quelques semaines un repreneur s'est manifesté pour reprendre Seafrance et sauver plus de 500 emplois, là encore la CFDT locale s'y est opposé malgré l'avis de sa direction national. Le projet de SCOP ne tient pas, seuls 100 000 euros ont été reçus alors qu'il faut 50 millions de redresser la barre et relancer l'activité. Le 3 janvier 2012 les salarié de Seafrance pourront remercier leurs représentants locaux de les avoir emmener pour leur ultime voyage, celui qui la les conduire à l'ANPE

  • franceternelle
    franceternelle     

    sortir de CETTE union europeenne et retrouver notre souveraineté. Faire ce que l'on juge bon pour nos entreprises sans passer par des technocrates bruxellois qui n'ont qu'une ambition, s'en mettre plein les poches et asservir les peuples d'europe...

  • BB4O
    BB4O     

    Le conseil européen interdit à l'état de s'occuper de ces entreprises, alors ne comptait pas sur l'ump ou le ps pour qu'ils levent le petit doigt ils sont volontairement pactisé avec le diable, voila le résultat

  • politikat
    politikat     

    Mais nos politiciens depuis 30a n'entendent plus les français, même les référendums on n'en tient pas compte, pour le peu qu'on les fait ! ce pays de M--de n'est plus une démocratie, mais un pays totalitaire masqué ! réveillez vous Français !

  • racarm
    racarm     

    cela va se terminer comme au port de Marseille.Les clients asiatiques ne veulent plus que leurs produits transitent par ce port.

  • Ah Bon.
    Ah Bon.     

    Nouvelle démonstration du n'importe quoi ... Si il n'y avait pas 800 emplois à perdre , on pourrait rire de la piste trouvée par la CFDT locale qui elle sait marcher sur l'eau !...Ils vont noyer 800 emplois par bêtise , ultime chantage le recours à Nicolas pour ensuite mieux lui vomir dessus ...Si le ministre dit Non , c'est qui y a de vraies raisons économiques ...Quel gâchis pour tous ces braves gens ...C'est bien triste !

  • Charly boss
    Charly boss     

    pour réagir il faut connaitre l'histoire, depuis la mise en service du tunnel sous la manche les compagnies maritimes ont souffert. En avril 2010 le syndicat CFDT de seafrance a appelé à la grève pour obtenir une prime de 80 euros en moyenne, et cela durant le week end de pâques. 50 000 voyageurs se sont retrouvés à quai et se sont alors tournés vers Eurotunnel et P&O ferries. Depuis ce week end là le nombre de voyageurs n'a fait que dégringoler pour en arriver à la situation actuelle. A l'époque déjà la CFDT déconseillait à sa branche maritime de lancer cette grève, les syndicalistes locaux sont passés outre arguant que le risque d'un dépot de bilan était de l'intox, on en voit le résultat aujourd'hui, les délégués syndicaux de Seafrance devraient être honteux

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire