En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Tony Meilhon attendant le début de son procès en appel, le 13 octobre 2015.
 

Cinq ans après l'horreur, Tony Meilhon comparaît pour la deuxième fois devant les Assises d'Ille-et-Vilaine où il est jugé en appel depuis mardi, pour le meurtre de la jeune Laetitia Perrais, dont le corps avait été retrouvé démembré au début de l'année 2011. Il a livré au juge le récit glaçant de la nuit où tout a basculé. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • plusségros
    plusségros     

    que l'on supprime la perpette ( tiens encore une idée d'un homme de gauche ! bon passe encore mais mettre une perpette de 22 ans il faudrait peut être arrêter le délire ! la seule qui prends perpette dans l'affaire c'est cette jeune fille !

  • 109600
    109600     

    La perpétuité n'existant pas, il ressortira un jour tout guilleret de retrouver une liberté qu'il dira avoir méritée puisqu'il racontera avoir payé sa dette à la société.

  • Arleco
    Arleco     

    Ce mec ne devrait plus avoir droit à la parole...Quand il sortira je crains le pire de sa part!!!

Votre réponse
Postez un commentaire