En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux nouvelles mises en examen dans l'affaire du mediator
 

PARIS (Reuters) - Deux anciens salariés de l'Agence de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont été mis en examen dans l'enquête...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • moderato
    moderato     

    Ce monsieur Servier, n'est-ce pas celui que notre bon Nicolas a élevé au plus haut grade dans l'ordre de la légion d'honneur ??? Mais si, c'est bien lui, il peut donc dormir en paix avec la certitude du travail bien fait, et de l'impunité totale. Comme d'hab',tant pis pour les lampistes:ils sont là pour çà.

  • legaulois
    legaulois     

    Qu'un homicide que d'avoir continué à distribuer ce médicament alors qu'ils SAVAIENT !! Ce n'est pas cela qui va ressusciter ceux qui en sont morts ni ceux qui souffrent quotidiennement d'avoir pris ce médicament comme coupe-faim ...

  • Steph du 22
    Steph du 22     

    Des futurs responsables, mais y aura-t-il des coupables ???? Eternel recommencement

Votre réponse
Postez un commentaire