En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le procureur courroye parle de "gâchis" après son dessaisissement du dossier bettencourt
 

PARIS (Reuters) - Le procureur de Nanterre (Hauts-de-Seine) Philippe Courroye, qui va devoir abandonner la conduite de plusieurs enquêtes concernant...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • PTIT LOUIS
    PTIT LOUIS     

    N'allez pas croire que ces pratiques ne sont utilisé que depuis l'élection de nico!!! Cela a tjr existé sauf qu'ils ne se sont jamais fait prendre! En dirai que les politiques sont des saints...eh bin excusez-moi mais pour le nombre d'études qu'ils font pour la plupart et leur salaire, ça vaut pas le coup a première vue donc ils tirent tous d'autres avantages!

  • 27ib
    27ib     

    il est temps de retouvè de la democratie ... LE SARKOSIME EST EST NEFASTE POUR LA FRANCE!!!!!

  • kiki1634
    kiki1634     

    tout à fait d'accord, maintenant que la coquille est vide on fait croire que la justice va pouvoir faire son travail et bien sur, sans preuves on redorera le blason de woerth en le plaçant en position de victime...d'ici à ce qu'il demande réparation,
    c'est à vomir!

  • INCORRUPTIBLE
    INCORRUPTIBLE     

    ... Quel temps perdu à s'entêter pour sauver la tête de son ami le Roi Sarkozy. Il a fait perdre un temps précieux et ces enquêtes ont très certainement été baclée. Il faut reprendre une partie des enquêtes à zéro.

  • KRIKOUNET
    KRIKOUNET     

    Je transmet tout mon respect et mon admiration au procureur général Ingall-Montagnier qui a osé donner un coup de pied dans cette enquête dirigée par des gens corrompus donnant un aspect pourri à la Justice de ce pays .
    Attendons la suite pour voir si nous pourrons crier : VIVE LA JUSTICE , VIVE LA FRANCE .

  • la jugeote
    la jugeote     

    C'est de la fumisterie on a laisser le Procureur diriger cette enquête uniquement pour détruire et dissimuler les preuves accablantes,son travail est fini on le met gentiment a l'écart.Les juges d'intructions vont trouver un dossier vide et bien lissé, je leur conseille d'écouter les enregistrements et de bien relire le rapport de l'IGF qui est truffé de sous entendus du genre "cette information n'a pas donné lieu à une décision ou à une instruction aux services" ou "il n'est pas intervenu pour demander,empêcher ou orienter un contrôle" c'est édifiant.Un ministre qui ne prend pas de désisions et ne donne pas d'instructions est-il crédible?

  • njack
    njack     

    le juge courroye n'est pas plus intelligent qu'un autre les preuves vont forcement sortir et les nouveaux magistrats vont faire des perquisitions là ou ils le jugeront necessaire , c'est courroye qui a perdu dans cette affaire sa crédilité et certainement sont pouvoir , surtout qu'il sera ecarté d'ici 2012 , le pauvre c'est un gachis dit-il n'ESt-ce pas du foutage de gueule ?

  • Macondo
    Macondo     

    Fabie24 au contraire on ne comprend rien du tout avec wikimachin qui n'est pas fiable puisqu'alimenté par les internautes et donc sujet à toutes les approximations, fausses infos et autres manips.

  • Ronceveaux
    Ronceveaux     

    En effet, William. Mais depuis bientôt 4 mois que Courroye s'efforce de retarder la transmission du dossier à un juge d'instruction, les différents suspects présumés ont eu tout le loisir de détruire ou cacher un maximum de preuves ! On devrait découvrir une part de vérité en plus, mais saura-t-on "toute la vérité, rien que la vérité" ??? On peut craindre qu'il soit trop tard, le ménage a été fait, et c'est sans doute pour cela qu'on peut enfin voir les juges d'instruction entrer dans le jeu...

  • Xavier76
    Xavier76     

    "Je ne veux pas que cette affaire soit politique" dit Alliot-Marie. Mais d'une part elle l'est déjà qu'on le veuille ou non, et d'autre part ce n'est pas à elle de décider ce que sera finalement cette affaire. Espérons que le fait que le dossier quitte le 92 donne plus de recul et de sérénité à ceux qui devront le traiter, surtout si les implications politiques viennent à se confirmer.

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire