En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Huit mois après les attentats de Paris et Saint-Denis, certaines victimes du 13 novembre "ont perdu des proches" sur la Promenade des Anglais dans l'attaque de jeudi
 

Certaines victimes des attentats du 13 novembre à Paris ont perdu des proches lors de l'attaque qui a tué 84 personnes jeudi 14 juillet à Nice. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire