En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La pénalisation des clients de prostituées a divisé la classe politique tout au long de son parcours parlementaire.
 

La loi adoptée mercredi vise non plus à sanctionner les prostituées mais leurs clients. En plus des amendes, elle instaure des stages de sensibilisation aux conditions de la prostitution. A quoi vont-ils ressembler?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • uieddtp
    uieddtp     

    Mme Rossignol ne se sent plus, elle aurait fait la "loi Veil" de sa génération, elle aurait mis un terme a "des siècles d'exploitation" des femmes. Ce n'est pas craindre le ridicule. Sa loi sera très simple à contourner. Va-t-elle mettre un policier derrière chaque demoiselle en difficulté financière ? Je crois qu'une fois de plus les socialistes prennent leurs rêves pour des réalités.

  • skaia64
    skaia64     

    Notre état dispendieux va offrir aux ex-clients des cours de masturbation ?

Votre réponse
Postez un commentaire