En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

ORLEANS (Reuters) - Des salariés de l'usine des laboratoires pharmaceutiques Servier de Gidy (Loiret) appellent les médias à laisser "la justice...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • beniouioui
    beniouioui     

    Ils ont raison d'avoir peur car au nom de la sacro sainte rentabilite, ce sont leur emploi qui sont menacés. L'operateur de base sur chaine de production, la secretaire n'y sont pour rien mais combien de pharmacien salarie, de chef de projet, de directeurs, de cadres, d'agent de maitrise connaissent la verite

  • JACK51
    JACK51     

    Une grande majorité des salariés savait qu'ils fabriquaient un poison ! La vraie question est de savoir qui prenait ce médicament dans l'usine servier ! C'est la même chose dans l'alimentaire et ce que nous trouvons dans les rayons d'un supermarché. 30% des cancers sont dûs à l'alimentation aujourd'hui !!!!

  • Justice francaise
    Justice francaise     

    Je propose la mise sous tutelle de l'entreprise et plus de problèmes pour les employés et les bénéfices. Mais une fois la légion d'honneur donnée, on va qu'en même pas leur piquer le pognon qui nous ont piquer voyons ???

  • ptibill
    ptibill     

    Non nous n'avons eu aucune pression pour signer cette pétition qui reflete un ras le bol des employers vis à vis des média qui on pour source un grand quotidien expert en pharmacie "LIBERATION" qui ne vérifie aucune de ces sources.
    Merci de laisser la justice faire son travail et la véritée sera révélée

  • orphee13
    orphee13     

    Les salariés de Servier ont-ils subit des pressions pour faire cette pétition?? Eux ne sont pas responsables mais par contre dans l'entreprise il y en a qui ont des morts sur la conscience. Ces morts, leurs familles et tous les malades ont le droit de demander des comptes à l'entreprise.

  • ptibill
    ptibill     

    Avec le refus de libération de diffuser une annonce des salariers Servier ou est la libertée d'expression car tout est a charge contre les labo servier
    elle est belle la presse française

  • pouyou
    pouyou     

    tu m’étonne les salariés ne veulent pas que les médias fourrent leur nez dans ses affaires plus que douteuses, vu le chiffre d'affaire qu'ils font avec ce poison il y a de sacrées primes a la fin de l'année!!!et quand ont sait que notre justice est corrompue ça va finir par une relaxe !!! ne lâchez pas le steak monsieur et mesdames les journalistes montrez au peuple les aberrations de notre système pour que ce genre de choses ne se reproduisent plus mais attention, les écoutes téléphoniques vous guettent, restez sur vos gardes!!!

  • pouyou
    pouyou     

    tu m’étonne les salariés ne veulent pas que les médias fourrent leur nez dans ses affaires plus que douteuses, vu le chiffre d'affaire qu'ils font avec ce poison il y a de sacrées primes a la fin de l'année!!!et quand ont sait que notre justice est corrompue ça va finir par une relaxe !!! ne lâchez pas le steak monsieur et mesdames les journalistes montrez au peuple les aberrations de notre système pour que ce genre de choses ne se reproduisent plus mais attention, les écoutes téléphoniques vous guettent, restez sur vos gardes!!!

Votre réponse
Postez un commentaire