En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La maison de retraite en question, située à Annet-sur-Marne, en Seine-et-Marne.
 

En stage dans une maison de retraite de Seine-et-Marne, elles ont violenté des résidents et posté leurs vidéos sur le réseau social Snapchat: trois jeunes filles, mineures, ont été mises en examen. La secrétaire d'Etat Laurence Rossignol a évoqué des "actes graves".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

49 opinions
  • Adret
    Adret     

    Quel est le degré de responsabilité des medias, en particulier de la plupart des animateurs télé, qui n'osant plus se moquer des religions à cause de l'évitement manifeste de l'Islam craignant pour leur propre sécurité, "se rabattent" sur les vulnérables qui, c'est sûr, ne les attendront pas avec une kalach : les obèses, les vieux, les handicapés, les mourants... Posons-nous la question.

  • Adret
    Adret     

    Les contrôles effectués par l'organisme de tutelle, à savoir, le Conseil Général, devraient être fréquents et SURTOUT INOPINES !
    Au lieu de ça, c'est le jour et l'heure précis, ce qui donne lieu à une mascarade dont personne n'est dupe, mais qui apparemment satisfait tout le monde !

  • moines56
    moines56     

    Les pensionnaires paient 4000€ par mois et l'établissement ne trouve pas mieux que des mineures stagiaires pour garder les personnes âgées et médicalisés. On voit une attitude générale qui se dessine. Le comportement de la direction est t elle mieux que ces trois filles. Comment ces filles peuvent avoir du respect si déjà l'établissement n'en a pas.

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelque chose m' intrigue....
    En général pour ce type de faits de délinquance commis par des mineurs on donne les prénoms des "jeunes" mis en cause !
    Ici, rien !
    Pourquoi ?

    L'imprécateur
    L'imprécateur      (réponse à La comtesse)

    Et si c'étaient des actes de racisme ?

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelque chose m' intrigue....
    En général pour ce type de faits de délinquance commis par des mineurs on donne les prénoms des "jeunes" mis en cause !
    Ici, rien !
    Pourquoi ?

  • jaurès85
    jaurès85     

    Comment peut on être déshumanisé à ce point, c'est limite de la tare mentale !

  • Mirabel
    Mirabel     

    Rossignol, un peu outrée, mais qui minimise...."violences en réunion avec préméditation" c'est au minimum le trou......A part ça certains médias annoncent qu'elles étaient en formation "auxiliaire de vie", on plaisante là !!!!!! Elles étaient officiellement encadrées.....Mon oeil , ce genre de stagiaires présentent bien des avantages pour combler le manque de personnel et elles se retrouvent, les week-end par exemple, quasiment seules......

    moines56
    moines56      (réponse à Mirabel)

    Pour 4000€ par mois les pensionnaires sont en droit d'avoir du personnel qualifié. Manifestement livrées à eux même et à de multiples reprises (il y avait combien de videos) ces mineures ont dérapes. Mais la direction ne me semble pas tout blanc non plus.

  • skaia64
    skaia64     

    Omerta totale sur l'origine socio-culturelle de ces petits monstres pervers. Est-ce volontaire ? On serait tenté de le croire.

    queenmum
    queenmum      (réponse à skaia64)

    @ skaia 60
    Drôle de question! Ce n'est vraiment pas le plus important....
    L'essentiel ( en dehors de plaindre ces pauvres personnes agees ) est de dénoncer ces actes honteux commis par ces 3 jeunes filles...et de trouver des solutions pour remettre nos jeunes sur les rails de la décence et de l'humanité

  • skaia64
    skaia64     

    Omerta totale sur l'origine socio-culturelle de ces petits monstres pervers. Est-ce volontaire ? On serait tenté de le croire.

    queenmum
    queenmum      (réponse à skaia64)

    On s'en fiche un peu de l'origine de ces filles, il me semble....
    pour le moment, ce qui est important est de dénoncer leurs actes de violence, d' indécence, de manque de respect .
    Ces 3 lycéennes faisaient un stage en situation dans le cadre de leurs études.
    Qu'est ce qui leur est passé par la tête ?..pas une fois, mais trente trois fois !
    Responsabilités des parents? Manque de personnel encadrant ? Réseaux sociaux ? Problèmes de personnalité de ces filles ?

    Adret
    Adret      (réponse à queenmum)

    Non, on se fout d'aucune info concernant de pareils monstres. On veut savoir pour analyser en toute connaissance de cause, sans aucun tabou. Je sais c'est beaucoup demander en France depuis 20 ans et crescendo !

  • perce neige
    perce neige     

    Smartphone et portable simple devraient être interdis pendant le travail étant mineur en plus !
    L'éducation a dût être bâclée chez ces jeunes
    RESPECTONS NOS ANCIENS ELLES AUSSI DEVIENDRONT VIEILLES

    Perlimpinpin
    Perlimpinpin       (réponse à perce neige)

    Au contraire smartphone et portable ça leur a permis de filmer leurs forfaits et c'est ce qui a permis de les confondre, sinon ces pauvres gens en seraient encore à souffrir!

Lire la suite des opinions (49)

Votre réponse
Postez un commentaire