En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des jihadistes de l'Etat islamique sur une route syrienne, à proximité de la frontière irakienne. (photo d'illustration)
 

Les deux jeunes filles, âgées de 15 et 17 ans, sont soupçonnées d'avoir voulu partir en Syrie rejoindre les jihadistes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • danalou06
    danalou06     

    Non non il faut les laisser partir, et surtout qu'elles ne reviennent jamais

    patriote13
    patriote13      (réponse à danalou06)

    Bien parlé ami .

  • seg1000
    seg1000     

    Et après ils se plaindront de l'islamophobie grandissante... Que fait le recteur de la grande mosquée de Paris pour véhiculer un message de paix ???

  • AgentK3
    AgentK3     

    Ici 2 adolescentes... Là-bas 2 futures esclaves... mais laissez-les donc partir qu'elles se fassent seules leur opinion. Il y a tant de Chrétiens persécutés qui attendent leur place en France...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On devrait sous traiter la gestion administrative et tout le browl à gantanamo. Cuba paraît que c'est magnifique à cette période de l'année.

Votre réponse
Postez un commentaire