En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Les avocats d'Yvan Colonna, rejugé pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998, ont assuré mardi que leur client n'était pas l'auteur d'une lettre de menaces à l'encontre d'un témoin clé du procès.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Yamarre
    Yamarre     

    On commence a en avoir marre de tout ces mensonges et cela commence a durer. Des fois je me dit que les actions comme le font les israéliens ne sont pas si mauvaises. ( traque et liquidation des terroristes pendant la tenue des Jeux olympiques de Munich en 1972)

Votre réponse
Postez un commentaire