En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • User37
    User37     

    En effet,
    Entièrement d'accord avec râleur Toulousain, cet article manque d'attention pour la famille, en fait il n'aborde en fait absolument pas l'aspect humain. La remarque sur le" fonctionnement et la sécurité" indique simplement qu'il n'y aura aucune catastrophe de type environnementale ou autre.
    Il y a un article sur France bleu, pour ne pas les citer, avec une interview du directeur qui apporte un autre regard sur "l’événement" et aborde notamment l'aspect humain pour la famille mais aussi pour toute les personnes qui étaient sur place.
    L’accident est tragique, le plus frustrant est de ne rien avoir pu faire face a cette monstrueuse machine malgré trois heures d'acharnement.
    La victime travaillait effectivement sur la grue, l'homme à malheureusement glissé et c'est retrouvé happé contre le touret de câble d'une grue mobile en phase d'assemblage.
    Toutes mes condoléances à la famille.

  • franz
    franz     

    La victime ne travaillait pas sur les ventilateurs mais sur la grue ! ! et ce n'est pas de la vapeur qui recraché par ces mêmes ventilateurs mais de l'eau.
    très chère condoléances à la famille de cet ouvrier .

  • Thierry Salvador
    Thierry Salvador     

    Très bonnes condoléances à la famille de cet ouvrier. Je passe un bonjour à mes cousins et cousines propriétaires de chambres d'hôtes sur Chinon.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    "L'accident n'a eu aucun impact sur le fonctionnement ni sur la sécurité de la centrale", a déclaré Bernard Bodier, l'ouvrier et sa famille aurait aussi mérité une petite pensée

Votre réponse
Postez un commentaire