En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Décès de l'enseignante qui s'est immolée par le feu à Béziers

Mis à jour le
Décès de l'enseignante qui s'est immolée dans l'hérault
 

TOULOUSE (Reuters) - L'enseignante du lycée Jean-Moulin de Béziers (Hérault) qui s'était immolée par le feu jeudi dans la cour de son établissement...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Z-Machine
    Z-Machine     

    60% de femmes - 40% d'hommes parmi les enseignants grand maximum (c'est pas loin d'être du 50-50)

  • SW2M
    SW2M     

    qui sont la meilleure methode d'education de nos gosses qui fonctionne..
    .
    vous avez voulu la feminisation de la societe francaise ( education nationale metier feminisé a 95%).. " vous avez prefere le : "mon petit chou , ce n'est pas beau d'insulter la professeur" ,


    au lieu foutre une raclee monumentale...pour montrer qui est le maitre ici...... resultat des courses . : vous ne vous etonnez pas de ce qui arrive en ce moment dans l'education nationale....

  • Victoria Clair
    Victoria Clair     

    Si besoin, on peut me joindre sur mon portable 06.76.16.27.55 ou par e-mail à cverzy@free.fr.

    Victoria Clair

  • Victoria Clair
    Victoria Clair     

    Bonjour,

    Je suis sidérée par cet horrible événement mais cela ne m'étonne pas tellement.
    Professeur agrégée d'anglais en activité depuis plus de 25 ans dans un lycée d'enseignement général, je viens d'écrire mon premier roman, N COMME NUIT, qui traite du harcèlement des professeurs et de la dépression. Je pense que son contenu est à mettre en relation avec la mort de cette professeur de mathématiques, transformée en torche humaine.
    Je pense que l'enseignement est complètement dévasté par les pouvoirs publics qui prétendent que les réformes vont permettre de l'améliorer alors que plus de 60.000 postes d'enseignants ont été supprimés et que les effectifs n'arrêtent pas d'augmenter.
    Mon livre est édité chez L'HARMATTAN et est disponible sur le site de l'éditeur (http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=35049)ou sur "Amazon.fr".
    Je reste à la disposition de RMC pour participer éventuellement à une interview en direct et témoigner.
    A bientôt.

    Victoria Clair

  • Verly.
    Verly.     

    ...c'est qu'ils portent témoignage. Le témoignage ici c'est celui de l'impossibilité de transmettre une culture. On comprend que ça irrite ceux qui depuis trente ans consacrent leurs efforts à l'abrutissement du peuple en lui inculquant pour toute morale un ensemble de régles darwiniennes afin de mieux l'asservir.

  • smithnini
    smithnini     

    L Immolation, c est la rage absolue, on exteriorise cette rage à travers un spectacle d horreur...comme le jeune homme en tunisie pour exprimer sa haine du systeme...ou jan palach ...cette femme devait se sentir terriblement seule..

  • c'estécrit
    c'estécrit     

    Oui Charles 9 a sûrement raison.Elle(nous ne connaissons même pas son nom = l'anonymisation jusqu'au bout!)ne peut pas être morte pour rien.Ce pourrait être le début de quelque chose ailleurs qu’au cimetière des profs morts pour la France parce qu’exerçant ce métier voué aux gémonies.L'école se meurt en France,voilà la vérité.Nous crevons lentement en France parce que profs dans des établissements scolaires qui sont trop souvent des usines à délinquance.J'ajoute que nous ne sommes pas,hélas,la seule catégorie sociale en souffrance.Mais la France est quand même le pays de la culture,de l'intelligence,des sciences et des lettres.C'était le pays des Lumières.Depuis 15 ans en France les politicards ont décidé de liquider non pas l'école mais ses enseignants.J'en suis intimement convaincu.Nous sommes voués à la disparition comme le mammouth fut également voué à la disparition.Après la civilisation les nations peuvent retourner à la barbarie.Rien n'est écrit à l'avance.Nous sommes moins allègres voilà tout.Ce que je sais c'est que l'institution éducative est grangrénée par la lâcheté,la servitude volontaire et très souvent l'imbécilité.L’intelligence et la clairevoyance sont devenues des fautes morales graves.Il y aura beaucoup à faire pour remonter la pente c’est-à-dire reconstruire l’école.Dans l'immédiat pleurons à chaudes larmes cette dame,notre collègue,notre soeur en humanité.Nous demandons des comptes comme il se doit en démocratie.Les harceleurs(qui devraient se reconnaître sans trop de difficulté) et leurs défenseurs n’hésitez plus,retournez en enfer c’est-à-dire d’où vous venez SVP.Quand à nous pauvres humains indignons-nous,indignons-nous !!!!Diffusez l’info SVP.Pour tous ceux qui auraient encore des doutes sur ce que les enseignants vivent souvent en France inspectez un peu la toile :vous y lirez toutes sortes d’études fort sérieuses,de témoignages,d’expériences,d’anecdotes,de parcours de « vie » aussi.Ce qui est généralement passé sous silence c’est l’attitude de la hiérarchie-je dis bien l’attitude-à l’égard des enseignants :condescendance et mépris généralisés(# reconnaissance),faux rapports(afin de « tenir » les profs),menaces,insultes diverses et variées(pour mater),mutations disciplinaires(pour les « fortes têtes »),diffusion de rumeurs et de calomnies via la VH(voie hiérarchique),multiplication des actes hostiles,brimades diverses et variées(du nom de l’enseignant systématiquement mal orthographié aux convocations répétées et inopinées dans le bureau du chef-en mode milicien-en passant par de régulières interruptions de cours pour donner l’exemple)pressions récurrentes(chantages au salaire,menaces par téléphone,entraves à l’accès au restaurant collectif…etc,etc)et surtout-et il s’agit là je crois d’une vraie spécialité made in Educ Nat-le HARCELEMENT.Notre hiérarchie est-dans ce domaine-là uniquement-vraiment très forte.Ce sont des maîtres en harcèlement.Certains fascistes de la pire espèce pourraient trouver à l’Educ Nat matière à inspiration.Leurs méthodes sont tellement au point qu’ils obtiennent indéniablement des résultats en acculant des enseignants(généralement jeunes !)au suicide.Un hommage doit ici leur être rendu :champions du monde du harcèlement!Pour tout le reste ils sont plutôt nuls.Et les résultats de notre système éducatif sont en chute libre.On ne peut pas être bon partout me rétorquera-t-on.C’est vrai.Il ne nous reste donc plus qu’à résister dans un isolement qui nous est fort préjudiciable.La résistance,avant d’être écrite et transmise aux générations futures,se vit me semble-t-il.Il n’y a rien de tel que d’en faire l’expérience.Les profs sont devenus des résistants,souvent malgré eux,souvent contre leur gré,sans en avoir surtout la vocation.Car l’établissement scolaire est devenu,trop souvent,un espace voué à la GUERRE( # sanctuaire ?).

  • Blackjack
    Blackjack     

    Un martyre est quelqu'un qui est mort pour rien et le héro est quelqu'un qui vit ou a vécu pour quelque chose de grand. Il serait de bon ton de glorifier celui des deux qui le mérite et d'accabler l'autre. Un enseignant qui se bat pour que ça change en étant lucide et objectif vaut largement mieux qu'une friture inutile (le terme est volontairement péjoratif car je condamne tant la motivation que le moyen de ce geste).

  • Sécutore des carpattes
    Sécutore des carpattes     

    Non, ce n"est pas une martyre,mais simplement une désespérée qui c"est suicidée par le feu,point.J'en ai plein le c"l des sois disants biens pensants et politiquements correstes de gauche qui emploient des termes ayant une connotation extremmement forte,tres précise et viollente,en dehors de leurs domaine d"utilisation, leur faisant perdre tout leur sens nous privant ainsi d"un vocabulaire rxtremement précieux le jour où nous en aurrions réellement besoin.
    Alors NON,ce n"est pas une "MARTYRE"!

  • charles 9
    charles 9     

    S'immolée par le feu,n'est pas un acte de femme à ma connaissance.Comme elle devait être mal cette femme pour en arriver là.Un grand cri de détresse(détresse de longue date),mais surtout,je pense,que pour se brûler ainsi,c'est vouloir faire quelque chose, bouger les choses,choquer,créer un électrochoc!ALORS VOUS BANDE D4ENCUL2S DE POLITIQUES,vous devrez répondre de tout ça, sal-pards!

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire