En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Décès d'Yvette Farnoux, survivante d'Auschwitz et grand'croix de la Légion d'honneur

Yvette Farnoux, huitième française de l'histoire grand' croix de la Légion d'Honneur, élevée à la plus haute dignité de l'ordre lors de la promotion du 1er janvier, pose à son domicile, le 2 janvier 2009 à Vanves. Elle avait raconté sa Résistance et sa déportation dans "Héroïnes françaises" paru au début 2008, où l'auteur Monique Saigal avait consacré un chapitre à Yvette Baumann qui épousa Abel Farnoux, également résistant, décédé le 30 juillet 2008. Yvette Farnoux rejoint la Résistance en 1941, à l'âge de 22 ans, sous les ordres de la célèbre Berty Albrecht, en volant du ravitaillement pour des résistants emprisonnés. Elle fut déportée vers Auschwitz-Birkenau en avril 1944, puis à Ravensbrück, le seul camp de concentration réservé aux femmes.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Crusader30
    Crusader30     

    Encore une grande figure de notre sombre histoire qui disparaît.
    Il ne restera bientôt plus personne pour nous raconter leur misère, tortures et héroïsme.
    Reposez en paix Madame, merci pour vos actes de résistance qui nous ont permis de vivre en paix.

Votre réponse
Postez un commentaire