En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La concertation sur les retraites s'ouvrira le 4 juillet
 

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault lancera la concertation sur la réforme des retraites en recevant séparément les 4 et 5 juillet les organisations...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • cvyuna
    cvyuna     

    le président de l'assemblée nationale
    + de 30.000 euros par mois ,
    + l'incroyable logement de fonction en qualité de Président de l'Assemblée Nationale
    + le « petit » logement de fonction en qualité de Président du
    Conseil Général du 93 + véhicule de fonction + Cantine gratuite + ++ tous les avantages occultes

  • vbyuna
    vbyuna     

    supprimer les privilèges des retraites des députés, ministres, hauts fonctionnaires
    5 ans 1 500 euros par mois HONTEUX
    Par décret, le président de la République, son ami François Hollande, l'a réintégré dans le corps préfectoral --où il ne figurait plus depuis 25 ans.Un mois plus tard, il pouvait en conséquence prendre sa retraite de préfet honoraire hors cadre et hors classe !
    4 000 euros par mois HONTEUX

  • marie ch
    marie ch     

    c'est dégoutant de profiter des vacances pour commencer ces négociations. Ca pue, c'est lâche

  • kiki6907
    kiki6907     

    les gens seront en vacances plus préoccupés par leur fontaine de rosé et les bouchons sur la route
    la société issue de 68 est indvidualiste, la culture du bien-être pronée depuis des lustres donnant justement le droit de..ils sont déja partis d'ailleurs en vacances..moins de monde dans les rues et hypers ..

  • legaulois
    legaulois     

    Qu'il n'y a plus un seul tube de vaseline en stock en nos pharmacies : les retraités du privé les ont dévalisées !!!!CA VA FAIRE MAL...

  • tuladanle
    tuladanle     

    Tu rêves r bère!

  • Le picard ulcéré
    Le picard ulcéré     

    Faut pas attendre septembre comme le préconise le défaitiste LEPAON. En septembre ce sera déjà un combat d'arrière garde, faut tout de suite montrer à ce gouvernement que les retraités ne se laisseront pas plumer. Il y a d'autres moyens de financement des retraites que les cotisations et la durée de cotisation.
    Il y a la confiscation de la totalité des biens et des fortunes des évadés fiscaux qui ont volé la république souvent pendant des décennies.
    Exigeons une opération mains propres en France !

  • Glochide
    Glochide     

    Hollande obligé de faire une réforme des retraites alors qu'il avait manifesté contre , alors qu'il avait promis qu'il n'y toucherait pas , alors qu'il avait même dès son arrivée ramené à 60 ans l'âge pour certains . Quel pied ! Mais les favorisés , ministres , sénateurs dodus , députés , hauts fonctionnaires ...bref tous ceux qui sont grassement payés , logés et nourris par nos impôts vont-ils trinquer ? Non pas plus que les régimes spéciaux style EDF , SNCF ....Je vous fais le pari qu'à la fin , rien ne va beaucoup changer . La fraise des bois de Fabius n'a que des paroles et des souhaits pas des actes . C'est quand les retraites ne seront plus verséees faute de fric que ça va péter . Oui car elles sont payées en partie par l'emprunt comme le salaire des fonctionnaires et un jour .....

  • FREEDO 11
    FREEDO 11     

    Si si il y a a rajouter ... votez bien mes amis puisque cela fais 30 ans que l'on se fais avoir et bien cette fois je vote sanction FN partout ca va peut etre les reveiller ces fonctionnaires de la politique

  • trets12
    trets12     

    La premiere réforme du secteur privé a été faite au mois de juillet 1993 par Balladur, les patrons des syndicats devaient être en vacances, ils n'ont pas bougés le petit doigt.
    en juillet 2013, 20 ans aprés, le secteur privé doit s'attendre a devoir fournir d'autres efforts. Pour le secteur public et les régimes spéciaux, Ayrault n'y touchera pas, les syndicats veillent et le gouvernement n'a pas le courage de les affronter....

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire