En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les enseignants formés dans de nouveaux établissements
 

VILLEURBANNE, Rhône (Reuters) - Quarante mille candidats intégreront en septembre les nouvelles Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation...

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • bla
    bla     

    a engranger de l'electorat !

  • mycette
    mycette     

    si encore ça servait

  • en colère........
    en colère........     

    il va falloir les faire passer par la cage G.I.G.N...!!!!!

  • BJP34
    BJP34     

    Encore des dépenses pour l'enseignement ? On nous clame de partout qu'il n'y a plus de sous Mais, nos "dirigeants", d'où sortent ils les crédits nécessaires pour de telles frasques en période de disette ?????

  • guiloune
    guiloune     

    Voilà où va notre fric. Une véritable marée d'emplois de fonctionnaires !!! Là où il y a besoin d'un fonctionnaire, avec le "BLEREAU" il y en aura 10. Quelle honte !! Il y a -t-il un courageux qui va nous démolir cette ganivelle ?

  • pavia
    pavia     

    Parce que vous croyez que le meilleur instit c'est celui qui est le plus fort en maths...

  • aquillon
    aquillon     

    Quand des examens comme le Bacc qui vient de se dérouler, on EXIGE des correcteurs qu'ils surnotent très largement les idioties écrites par ces "" élèves""" qui n'apprennent jamais d'enseignants aussi ignorants que les anes auxquels ils sont sensés apprendre quelque chose !

  • trets12
    trets12     

    an 1 de la réduction des dépenses : FOUTAISE ?
    personne ne parle de cet info, la dette augmente de 12 milliards d'euro par mois, malgré le matracage fiscal.

  • Rollon14
    Rollon14     

    Il faut que les gens sachent la vérité : cette réforme s'est faite de façon précipitée, au point qu'on frôle l'absurdité. On a demandé aux universités (dépossédées de l'essentiel de la préparation au futur CAPES) d'élaborer leurs maquettes de cours avant même de savoir quels seraient les contenus exacts des épreuves des concours et avant même que les décrets de création de ces ESPE soient publiés !!! D'autre part, les ESPE ne sont que la forme remaniée des IUFM : on donne les pleins pouvoir aux dingues des "sciences de l'éducation" (auto-proclamées), et les 3/4 des coefficients des nouveaux CAPES (50% à l'écrit, 100% à l'oral) porteront sur ces foutaises pédagogiques (au détriment des contenus disciplinaires). On va bien rigoler quand on va voir le niveau des nouveaux professeurs...

  • la cigale ou la fourmi
    la cigale ou la fourmi     

    je croyait qu'il était urgent de faire des économies, qu'il fallait réduire les déficits et les dépenses de l'état? Est ce ainsi que l'on commence ?

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire