En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
A Dammartin-en-Goële, le 9 janvier 2015.
 

On pensait que les frères Kouachi détenaient un otage sous la menace de leurs armes dans l'imprimerie de Dammartin-en-Goële, où ils étaient retranchés ce vendredi. Mais les terroristes se croyaient seuls. L'otage présumé était un salarié, qui est resté caché jusqu'à l'assaut du GIGN.

A lire aussi

A voir aussi