En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des camions passent sous un portique écotaxe, en juin dernier, dans le nord de la France.
 

Une nouvelle action violente est survenue dimanche à Lanredec, dans les Côtes-d'Armor. Un portique a été incendié puis s'est effondré.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

58 opinions
  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    Cette taxe est clairement une sorte de prototype de la maladie de la sur-complexité :

    « Comme si tout cela ne suffisait pas, il faut enfin installer les équipements qui permettront de collecter l’écotaxe. Une architecture là encore extrêmement complexe, puisqu’il s’agit de hisser 176 portiques de contrôle aux points stratégiques du réseau (coût : entre 0,5 et 1 million d’euros pièce), de poser un demi-million de boîtiers dans les camions (caution à verser égale à deux mois d’écotaxe) et de mettre en place une puissante infrastructure informatique et de télécommunications. Après appel d’offres gagné par l’italien Autostrade – puis annulé par le tribunal administratif avant d’être validé en juillet 2011 par le Conseil d’Etat –, sa filiale nouvellement créée, Ecomouv’, signe enfin avec l’Etat, en octobre 2011, un contrat de quelque… 5.000 pages ! »
    (article les echos)

    Et qualifier en permanence ces taxes d’"écologiques", n'est certainement pas la meilleure manière de communiquer l'étendue et urgence du problème ... :
    http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetique

    C'est à dire le fait que même si l'on préfère la valse des étiquettes financières, la crise est surtout --- un monstrueux choc pétrolier qui ne fait hélas que commencer.

    En d'autres termes les objectifs initiaux : relocalisation report modal du transport poids lourds longues distance vers le rail ou fluvial, restent d'une importance extrême, pour ne pas dire question de survie.

  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    Faites les payer à qui vous voulez, servez vous comme vous savez si bien le faire sur les impots! Une chose est sur, la limite est atteinte, et le jour ou la révolte éclatera, nous verrons qui partira du pays la q...... entre les jambes ( et les poches pleines) !

  • llopis
    llopis     

    cela que l on se fait entendre de nos politiques ,comme ils n ont aucun programme ils prennent les idées du précédent gouvernement

  • llopis
    llopis     

    les bretons ne sont si con que cela ?pourquoi ne pas faire une écotaxe sur tous les camions des pays de l est qui concurance les notre avec leurs chauffeurs a quatre sous que fait l Europe pour cela .un peu d indulgence pour les casseurs car il n y a que comme

  • wolf50
    wolf50     

    C'est pas de savoir qui va payer pour remplacer les portiques , il faut impérativement les retirer d'où ils ont été implantés c'est pas dur à comprendre , il y en a qui n'ont toujours pas compris que cette ECOTAXE sera répercutée aux consommateurs , alors les portiques NON il faut les virer tout comme les radars il y en a plus de 4000 , ça suffit car ça augmente tout le temps et le con qui paie c'est nous les Français ne sont pas des vaches à lait , quand aux neuneus qui pleurent sur la casse , si vous avez du fric c'est bien pour vous tout le monde n'est pas à la même enseigne !!

  • breton de toujours
    breton de toujours     

    combien d'emplois directs créés par la société écomoov ? 300 ?? peanuts en comparaison de tous ceux qui disparaissent, et qui eux pour le coup créaient aussi des emplois directs et indirects.

    Je vous le répète, la solution est de faire payer TOUS les véhicules, y compris les voitures particulières. Et tous ceux qui ont des véhicules de fonction devrons avoir une répercussion directe de la taxe sur leurs salaires. Et non une prise en charge par leur entreprise vache à lait.Bientôt également une taxe majorée pour les déplacements de loisirs. Et là pour le coup je dis 2 fois OUI, stop à la pollution gratuite. Et ne comptez pas sur le développement d'une industrie verte de l'automobile, l'Etat ne pourra pas se passer des taxes du diesel qui condamne à petit feu nos enfants.
    Voilà, tout ce qui attend ceux qui condamnent aujourd'hui ces comportements actuels en Bretagne.

  • Bleulag
    Bleulag     

    Par contre, toujours pas de changement au texte qui permettrait la diminution de salaire de nos ministres comme ils l'avaient eux même évoqués avec un large sourire au début de leurs mandats. Encore une promesse non tenue...

  • Bleulag
    Bleulag     

    L'idiot n'est pas celui qu'on croit... la taxe vous la paierez tous les jours a tout bout de champ, si vous n'en avez pas marre de payer des taxes c'est que vous êtes assez riche pour vous le permettre. Pour beaucoup cela va encore aggraver leur cas déjà désespéré. Détruit ou pas détruit, en fonction ou pas en fonction, il faudra raquer 200 M/an pour l'entretien, la répartion et le salaire des employés d'ecomouv.

  • redeemer76
    redeemer76     

    que cette taxe passe finalement ou pas , une chose est sure, chaque portique detruit sera remboursé par l'ensemble des contribuables ...
    Ces bretons sont des idiots , ils demandent un plan de soutien pour la bretagne en meme temps qu'ils vont couter 5 millions d'euros aux francais pour les portiques ...

    je propose qu'on deduise deja les 5 millions d'euros de leur future enveloppe de subvention

  • Bleulag
    Bleulag     

    Bon ben alors la prochaine fois on s'abstient et on repond quelque chose d'utile...

Lire la suite des opinions (58)

Votre réponse
Postez un commentaire