En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des cochons qui gambadent dans les prés, l'une des conditions pour accéder au Label Rouge
 

La colère des agriculteurs continue de gronder alors que le Salon de l'agriculture ouvre ses portes samedi. Et si la solution pour sauver la filière agricole se trouvait dans le bio? Selon une enquête sur l'agriculture bio publiée dans L'Obs de cette semaine, 600.000 emplois pourraient être créés grâce au bio.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • penseuse
    penseuse     

    soutenons les agriculteurs

  • Pseudome
    Pseudome     

    Tout devait être mis en bio déjà quand Mme Bachelot était ministre de l'agriculture ... il y a toujours du retard ... Les 1ers bios datent déjà de plusieurs années ... Et maintenant, on laisse les animaux, "êtres sensibles" vivre jusqu'à mort naturelle, on consomme végétarien. C'est un tout autre état d'esprit. Les professionnels ont à s'humaniser, à développer davantage l'être intérieur, aimer se cultiver dans nombre de disciplines, nous avons besoin d'inventeurs dans beaucoup de domaines.

  • kosinus69
    kosinus69     

    C'est UNE des solution oui ! Ceux qui ne font pas de bio, pourraient faire de l'agriculture "raisonnée" comme ont dit. ca serait déjà un mieux. Cette agriculture intensive nous tue tous. Agriculteurs, consommateurs. Il faut revenir un peu dans le monde réel et arrêter de fabriquer de la mauvaise qualité façon "usine a gaz". Pour nos assiettes, pour l'environnement, pour un équilibre un peu plus logique et sage. Arrêtons ENFIN de marcher sur la tête !!!!!!

  • Rians83
    Rians83     

    Si les autres cultures ou élevages sont dangereux pour notre santé pourquoi autoriser tous ces produits phytosanitaires. Le bio oui mais à quel prix. Si cela doit être comme la politique des dictateurs écolos on aura des produits hors de porté pour la plus part des gens.
    On voit encore une fois les limites de la politique agricole européenne

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Déjà se débarrasser de Monsanto et de tous ces vendeurs de semeurs sous licence, ça serait un bon début

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Déjà se débarrasser de Monsanto et de tous ces vendeurs de semeurs sous licence, ça serait un bon début

Votre réponse
Postez un commentaire