En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une femme et son enfant ont trouvé refuge dans un centre d'hébergement administré par les paroisses catholiques de Bondy, en banlieue parisienne, le 5 février 2013
 

Un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté, certains sans domicile ou vivant dans des bidonvilles, en France. Tel est l'amer constat fait par l'Unicef qui alerte mardi sur cette situation qui tend à s'aggraver.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mamili
    mamili     

    à vouloir nous culpabiliser à tour de bras, on finit par .obtenir l'effet inverse

  • Philippe de Besné 44
    Philippe de Besné 44     

    avant de faire un gosse on essaie d'avoir un toit , c'est une logique d’être civilisé , ou alors comme les clebs on tire dans la rue , mais on assume les conséquences

    jugglerman
    jugglerman      (réponse à Philippe de Besné 44)

    La perte d'un emploi vous jette à la rue en 2 ans. Mais c'est vrai que vous haïssez les pauvres et adulez les riches. Ce qui n'empêchera pas qu'un jour vous ou l'un de vos proches pourrait se retrouver à la rue. Je sais de quoi je parle.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Est-ce que ce résultat compte aussi les enfants des migrants ....

Votre réponse
Postez un commentaire