En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Crédit revolving :« encadrement ou suppression», dit Hamon
 

Deux ans après la loi Lagarde, le gouvernement veut légiférer à nouveau sur les crédits revolving, ces réserves d'argent sous forme de carte de fidélité, à des taux d'intérêt exorbitants. Deux solutions : suppression ou encadrement plus strict.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

92 opinions
  • boff75
    boff75     

    au début, oui, ça rend service, Mais la fin ne sera pas là, sauf quand vous aurez vendu la maison, ou autre moyen de paiement. Un de nous deux, avait fait 9 crédits, ça a fini,par la vente de ma maison.
    Je ne savais pas la présence de ces crédits et encore j'ai eu de la chance,deux sociètés m'avaient informer chaq'une d'une demande de 5 millions oui deux fois.
    qoui,supprimer ou, un trés bon encadrement, pas uniquement, sur l'honneur de ne pas avoir d'autres crédits, le papier est bon ennemi.

  • nico2502
    nico2502     

    D'où le fait que j'insiste sur le fait que c'est de la responsabilité de tous ! je suis un ancien conseiller financier donc oui, je lis entièrement toutes les CGU et si un point ne me parait pas clair je demande des informations complémentaires. Si les personnes qui proposent des crédits ont le devoir de faire leur travail correctement, les clients se doivent également de prendre connaissance de toutes les clauses de leur contrat. Cela marche dans les deux sens, il est trop facile de dire que la faute n'est que d'un coté. La loi française interdit les techniciens conseil des établissement de crédits de consulter et avoir accès aux ressources des potentiels clients alors que les conseiller financiers dans les banques y ont accès. Du coup, très facile d'obtenir un crédit revolving en déclarant n'importe quoi puis ensuite de se plaindre qu'on est dans la panade.... Le crédit revolving est très bien si utilisé pour des petits montant et de courtes durées (max 6 mois). Bonne journée

  • Chérie bibi 26
    Chérie bibi 26     

    Tout le monde n'est pas à même de comprendre ce qu'il signe (avez vous déjà lu toute une offre de prêt?) et certains conseillers financiers en profitent malheureusement... pas plus tard qu'hier j'ai rencontré un client qui ne savait pas que son taux était variable et non limité en cas de hausse, et c'est une personne tout à fait sensée! Son seul souci est d'avoir fait confiance à un conseiller qui a "omis" de le lui préciser, donc par défaut il pensait que son taux était limité à +1% puisque c'est l'exemple de hausse de taux présent dans ses offres!!!

  • Chérie bibi 26
    Chérie bibi 26     

    Et je le dis clair et net: le revolving doit disparaître!!! Il ne devrait plus exister que les prêts personnels, avec des taux toujours inférieurs à 10%, avec une date de début et une date de fin. Point barre. Il faut également un fichier commun interbancaire permettant à tout organisme d'être informé qu'un emprunteur est en impayé ailleurs, ou qu'il dispose déjà d'autres crédits supérieurs au tiers de son revenu, AVANT qu'il ne soit fiché BDF!

  • nico2502
    nico2502     

    j'ai deux solutions alternatives pour les empêcher de nuire, parce que j'en ai marre de toujours voir cet assistanat, il sont majeurs, ils agissent consciemment. Ces solutions ne sont valables que pour les cas sociaux, pas pour des gens qui se laissent avoir par naïveté et qui eux ne recommenceront jamais ! Voici mes deux solutions :

    soit on les laisse dans la merde, parce que les aider ne fait que déplacer le problème, ils recommenceront de toute façon puisqu'ils savent qu'il sont aidés.

    soit au lieu d'abroger ce type de produit, on abroge les cas sociaux, aller hop, croisière gratuite pour tous, et puis au milieu du voyage, avarie moteur et le bateau qui coûle, c'est dommage. Je me suis cassé le cul pour me faire une situation, j'en ai bavé et parfois a cause de mon handicap j'en bave encore, je ne supporte pas ces gens qui se plaisent dans l'assistanat !

    Bonne journée a tous

  • nico2502
    nico2502     

    Faire des erreurs c'est normal, ne pas les répéter, c'est une preuve d'intelligence. Je suis tout a fait d'accord avec vous

  • CHTI333
    CHTI333     

    Il y a a notre epoque tellement d autres moyens de financement qui n 'existaient pas autrefois ,qu il faut eviter ce piege a malheureux .

  • le smicard du coin
    le smicard du coin     

    qui partent en vacance avec ce genre de crédit ! pour dire......

  • KALOU44
    KALOU44     

    Pour moi ce problème est un tout un ensemble le client n'est pas résonnable car il n'a pas les moyens et la société de crédit accepte.....

  • Eric364
    Eric364     

    La loi Lagarde n'est pas appliquée même sur le crédit immobilier essayer de ne pas prendre l'assurance chez votre banquier c'est impossible ou alors le taux augmente un scandale ... Et en plus chantage pour souscrire l'assurance , méthode de voyous que l'état fasse respecter la loi dans les banques avant de se jeter sur les banlieue ....

Lire la suite des opinions (92)

Votre réponse
Postez un commentaire