En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les premiers décrets de la loi réformant l'encadrement du crédit à la consommation viennent d'être publiés.
 

Les premiers décrets de la loi sur la réforme du crédit à la consommation viennent d’être publiés. Objectif : responsabiliser la commercialisation de ces produits, notamment le « crédit revolving ». Explications et témoignages.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • tatchi
    tatchi     

    c'est bien, t'es un bon gars qui fait bien attention, jamais un pas de travers, pas un point en moins sur le permis parce que je roule à 40km heure même si j'emmerde tout le monde, c'est pas grave, parce que moi je suis un bon français...

  • freebo
    freebo     

    Le dernier témoignage ma fait vraiment mal. Lui veut vivre comme un pacha alors qu'il n'en a pas les moyens tandis que d'autre surveille le moindre sous qu'ils ont sans vraiment profiter de la vie. Et en plus il ose dire "que c'est une honte"!
    Les français sont assistés et quand on regarde ce que cela provoque...responsabilité

  • Carnus le Romain
    Carnus le Romain     

    Vous faites bien d'en parler: le crédit revolving profite de la faiblesse des gens, sinon de leur misère, pour mieux les sur-endetter et, ainsi, les détruire...

  • el91
    el91     

    et si, à défaut de supprimer ces crédits,les taux étaient diminués de moitié???

  • lionellejojo
    lionellejojo     

    Il faudrait aussi que le consommateur se responsabilise et se pose un peu plus de question avant de contracter un crédit (en a t'on vraiment besoin?, ais-je les moyens?) surtout quand on est parents. Comme dit le proverbe: C'EST PAS QUAND ON A CHIER DANS LES DRAPS QU'IL FAUT SERRER LES FESSES

  • matt34
    matt34     

    Au bout d'un moment le consommateur doit aussi se rendre compte qu'il va trop loin. La dernière phrase d'Olivier me laisse pantois.
    Vivre au dessus de ces moyens est une honte aussi.

  • jojo42000
    jojo42000     

    C'est plutôt les prix à la consommation qu'il faudrait encadrer. Si on tombe en panne de voiture , comment faire une réparation qui coute d'jà 500€ rien que d'avoir passé la porte du garage! En faisant un crédit! Si on se marie on fait comment? Rien que le photograve y vaut 500€. On peut boire que de l'eau parceque le vin c'est trop cher ,mais y faut pas l'acheter sur l'autoroute ,une demi bouteille c'est 6€! En franc ca fait 40 francs!!!!!!!
    La vérité c'est qu'au train ou tout va , des endettés y va y en avoir de plus en plus, ou alors des pauvres, faudra choisir. Vive l'Europe!

  • gil-82
    gil-82     

    Le témoignage de Olivier, endetté à 100%, il fini par "pour moi c'est une honte", c'est quoi qui est honteux, j'ose croire qu'il parle de lui et de son comportement ! Quand on n'a pas d'argent, on compte, on additionne, et surtout on n'achète pas des "conneries", il faut arrêter de fustiger contre les banques et organismes de crédit, oui leur comportement est honteux, mais ceux qui croque dedans aussi. Moi je n'ai pas de fortune, mais de quoi vivre, alors nous n'allons pas au ski, nous avons revendu notre seconde voiture (neuve), si demain ma télé me lâche, j'achèterai un modèle dans mon budget, nous nous habillons avec goût mais sans viser les marques etc etc…

Votre réponse
Postez un commentaire