En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Crèche clandestine de Marseille : les effets pervers de la pénurie de crèches
 

Ouverture lundi du procès de la responsable d'une crèche illégale à Marseille. Le procureur a requis 14 mois de prison avec sursis.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Wilcan06
    Wilcan06     

    Pénurie?... Une excuse?... Je dirais plutôt un prétexte... Très juteux... 30 fois 17 euros sur 20 jours... On a bien compris que c'était juste pour rendre service!... Donc, selon vous, , si quelque part en France, on manque de structure médicale, ce qui est hélas souvent le cas, on peut monter des blocs opératoires clandestins en prétextant la pénurie?... Rien n'empêche de faire tout ça légalement... Mais, il faut être agréé, répondre aux normes en vigueur, et s'acquitter un peu des ses impôts... En clair, juste travailler honnêtement .. Je vous quitte, car avec mes voisins, on se sent très isolés dans une zone rurale du midi, et on est en train de se monter un commissariat de police, entre potes... Cool... et on cherche un sponsor... clandestin...

Votre réponse
Postez un commentaire