En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le manque de sommeil des pilotes du vol Rio-Paris avait été occulté par le BEA dans son dernier rapport, considérant qu'il s'agissait d'un élément de leur "vie privée".
 

Selon le dernier rapport d'enquête judiciaire sur le crash du vol Rio-Paris survenu en juin 2009, que "Le Point" s'est procuré des documents montrant que la fatigue des pilotes du vol AF447 a été cachée par le BEA.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Kamomil
    Kamomil     

    @Tahaan: Désinfo d'état certes mais ne mettez pas tout dans le même sac. Le nuage de Cherno n'était pas un crime du gouv Fr, le crash du vol AF447, s'il a été causé par un missile lancé de Kourou comme je le crois, en était un, et un énorme.
    Et pendant que les "secours" basés au Sénégal cherchaient alentour du Cap Vert, les responsables du crash avaient tout le temps pour repêcher les parties du fuselage portant l'impact d'un missile tombé du ciel sans que le pilote ait pu le voir venir, et les mettre en lieu sûr en Guyane Fr..

  • Tahaan
    Tahaan     

    Désinformation d'état comme pour la caravelle Ajaccio Nice touchée par un missile chose que l'on commence à admettre. Ou comme l'accident de train de Pont d'Héry dans le jura dans lequel je me trouvais et ou la responsabilité du chauffeur du train qui nous a percuté à été engagée alors qu'il a respecté la procédure mais n'a pu freiner a temps son convoi pour cause de surcharge: un train de 800 tonne à l'initial qui se retrouve à 1200tonnes simplement parce que le gouvernement de l'époque avait avancé la date de fin des congés payés de 72 heures et prévenus les gens au dernier moment. les obligeant ainsi à se "tasser" dans des trains surchargés.
    Le temps à passé et il y a eu Tchernobyl où le nuage n'est pas passé sur la France car il avait eu peur de Mitterrand... Les exemples sont légion pour protéger les intérêts économiques de sociétés dont les dirigeants ont fait "rois" les hommes politiques qui doivent en retour les protéger.

  • Kamomil
    Kamomil     

    Dès les 1ers jours après le crash on aurait dit que le gouv nous cachait qqch car les infos se concentraient au large du Sénégal alors que le crash avait eu lieu juste au N de 'Am. du Sud et sur une carte on voit que la Guyane Fr. est tout près à vol de missile. Hypothèse confirmée par le récit d'un pilote qui était dans les parages à ce moment sur un vol Lima-Madrid, obligé de faire un détour à cause d'un orage au-dessus de Kourou ce qui a caché d'où aurait été lancé le missile. Il l'a juste vu toucher l'AF447 par le haut sans savoir ce que c'était. Le "petit ami" (homo) d'un membre de l'équipage qui a fait une asso était en fait payé par AF pour blanchir la Cie en faisant de la désinfo.
    Comme avec le vol 800 New York-Paris, une alerte à la bombe avait retardé le départ d'une heure, genre de psy-op macabre.

  • Kamomil
    Kamomil     

    test

  • timinet
    timinet     

    A mon (humble) avis, si grosse fatigue il y a eu, c'est que le commandant et peut-être les 2 autres pilotes ont fait la bringue à RIO avant d'embarquer. C'est un manque de professionnalisme. Les temps de repos tiennent compte des décalages horaires!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ah les s*lauds qui écoutent de la musique sur un vol de quoi ... 8 heures ? Scandaleux ! Tout le monde sait bien qu'aucun enquêteur ni aucun journaliste n'écoute de la musique dans sa voiture dans les trajets de moins de 20 heures, minimum ! Tout le monde sait bien qu'aucun enquêteur ni aucun journaliste ne prend le volant après avoir mal dormi. Jamais, ça n'existe pas. Alors s'il y en a bien pour jeter la première pierre, c'est eux !!

  • Jean Charles Duboc
    Jean Charles Duboc     

    Les passagers qui empruntent un avion de ligne pour se rendre à l’autre bout du monde connaissent les effets du décalage horaire qui perturbe inévitablement le sommeil, surtout dans le sens Ouest-Est.
    Les effets sont variables suivant l’âge, la forme initiale, la résistance personnelle, la durée du vol et le nombre de faisceaux horaires parcourus.
    Les navigants sur long-courrier connaissent bien ces effets et les temps de repos équipage sont impératifs en raison des perturbations des rythmes circadiens causés par le jet-lag…
    La suite sur les « effets du décalage horaire »:
    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-charles-duboc/051210/les-effets-du-decalage-horaire

Votre réponse
Postez un commentaire