En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le drapeau espagnol était en berne en hommage aux victimes du crash du vol de Germanwings.
 

Marina Bandres Lopez-Belio, 37 ans, d’origine espagnole, comptait passer par Düsseldorf pour revenir à Manchester, où elle vivait depuis sept ans. Elle était revenue en Espagne avec son bébé de neuf mois pour l’enterrement d’un proche.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Expatheureux
    Expatheureux     

    "l’Angleterre et l’Espagne pleurent Marina et son bébé" !!!! seulement?? et les autres victimes elles ne valent pas cette dame et son bébé !!
    ECOEURANT ce genre de titre racoleur! SVP la presse éviter ce genre de prise de position car il y a 150 VICTIMES et non 2.

Votre réponse
Postez un commentaire