En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Coup d'envoi du baccalauréat
 

Le coup d'envoi du baccalauréat a été donné lundi en France avec en particulier l'épreuve de philosophie pour les filières générale et technologique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • ZOD
    ZOD     

    Pour l'Homme la science est l'unique concrétisation de la théorie.
    Je regrette que la recherche exclus certains traits Humain dit "imaginaire" comme hypothèse soumis à la philosophie.
    La philo et la science ne font pas bon ménage, l'attente est insupportable, nous voyons cette oisillon quitte son nid et au premier pépin il y revient pour nous demander séance à méditer.
    La philosophie n'a pas empêché l'Homme de détruire son environnement et de se détruire lui même, j'espère que la science sera nous donner à manger et nous faire survivre à son monde immature.
    Oui, je l'aime comme je la déteste, rien que d'y penser j'ai envie de conclure.
    Je pense que la science ne peu pas survivre sans la philosophie, la meilleur des matières grises sur terre....
    Du début ou la philosophie grandit une espèce; A son adolescence ou elle s'associe avec la science qui grandit à son tour; A l'adulte Homme qui créer le mal pour son indépendance; Puis vient la fin, lorsque l'Homme se rend compte de sa jeunesse, la Science de son incapacité a faire face à ce que l'Homme à engendré et loin derrière une philosophie piétiné sous leurs poids sauvages depuis de trop nombreux siècles.

  • veritax
    veritax     

    on sait d'avant que les bachliers et bachelieres sont en majorité issus du monde la bourgeoisie bobo, classe moyenne....on sait d'avance qu'e la majorité seront pistones par papa maman, par les reseaux, pour avoir un taf ou ils ne se sealiront pas les mains, ou il ne sueront jamais, ou ils ne foutront jamais les mains dans la m...... on sait d'avance que ce sont des castes sociales consanguines qui ne se melangent pas, qui rejettent les gens du peuple,les prolos, les gens qui n'ont ni leur look, ni leur vetements, ni leur dernier smartphone , ni leur portefeuille, ni leur niveau social...surtout chez les jeunes femmes qui sont d'un hyper narcissime a crever...

  • ZOD
    ZOD     

    Si je devait dire que le langage est un outil celui reviendrait à dire que la voiture un être vivant alors non, et définitivement non.
    Désolé si je tue un mythe chez certain mais l'unique outil qui met en valeur le langage c'est l'informatique.
    J'adore la programmation, mon langage préféré c'est l'Assembleur (ASM) car c'est un langage pure, très proche de la machine.
    Malheureusement nous devons faire des sacrifices pour exploiter des jeux d'instructions de plus en plus faramineux, outre le nom du langague,
    maintenant nous parlons de "framework". Je vais m'arrêter sur cette parethènse même si la comparaison homme et machine à beaucoup de similarité
    et que l'une évolue vite pendant que l'autre se dégrade.
    Le Langage.... Que symbolise t'il ?. Une voix qui ne demande qu'a être écouté et comprise.
    Elle est indisosiable à notre cerveau primitif, l'exactitude de sa structure en pronociation est le parfait reflet de la pensée.
    De nos jours nous pouvons que lui attribuer deux gènes priomdiaux, Le milieu sociale avec La culture.
    Preuve je l'espère que l'un ne va pas sans l'autre... et pourtant !.
    Le langage n'est pas qu'un flux et reflux continuel de paroles servant l'Homme pour l'Homme, d'ailleurs il sera hros de question que l'aborde le langage commercial ou politique au sujet de ma thèse.
    Pour moi elle s'exprime principalement dans l'écriture sous forme de poésie, de phylosophie, un art reconnu dans les livres et le récis d'histoires.
    Assosié a nos sens, elle s'ecrit sous la forme d'un composition se transmettant par d'une mélodie à l'oreil comme la description d'une saveur, d'une odeur, ... jusqu'a ce que notre imagination concrétise la sensation au dela des mots.
    L'interdir c'est assouvir, la contrôler c'est être maître, la reconnaître c'est vivre.
    Si le silence est une vertue, l'écriture en est sa main de maître, l'utilisation de celui qui la conçoit donnant naissance de fruits aux murmurs.
    Etrange que ce langage possède quelque de divin pour l'Homme même si l'argent est devenu l'unique langage universel écrasant le langage matériel qui ne sert plus qu'a l'asservir.
    La projection du passé est l'unique raison de ce qui me fait "parler" qui même par écrit dévoile des pensées qui ont empreintés le temps au présent pour s'interroger du futur.
    Ma langue maternel est d'une grande richesse, oscilliation d'une multitude de paraboles tellement complexe pour exprimer le véritable sens de ce que notre cerveau interprete qu'il nous est impossible de l'utiliser dans nos vies quotidiennements de nos jours.
    Après m'avoir lu, la tristesse devrait s'emparrer de vos pensées, qu'on t'il fait du langage et pourquoi ?.
    En comparaison avec notre informatique, pourquoi l'un est décrit comme "évolué pour le langage, objet ou machine" et l'autre d'une modernité déconcertante ?.
    Si des civilisations entièrent ont chaqu'un un dictionnaire je suis certain que tous s'en éloigne, si loin, que nous ne pouvons pas nous empêcher de ressentir ce phénomène comme un mauvais sens.
    Le Langage....
    "La question" est sa meilleur conductivité pourvu qu'elle soit ouverte aux sens dans toute la largeur de son thème.
    'La modernité" est bi-pomaire, elle permet d'améliorer son étendue mais afféliblit son mode de transmission naturel.
    "La compréhension" est son plus grand défaut puisqu'elle se permet de voler le sens d'un mot à la parole prononcé comme une pensée qui n'est pas la sienne, le sens perdu elle se meurt en silence dans la pensée d'avoir été injustement mal compris.
    Si nous n'avons par une vision Darwinienne du terme "La langue outil", cela ferait-il de moi un ennemi du monde libre ?.
    Je ne pense pas que nous pouvons confondre "Evolution" et "Naturel" puisque j'ai la casi certitude que même si le naturel est chassé il nous rattrapera d'une manière génétiquement.
    Pour finir je dirait que: "Soumettre le langage au silence est une façon héroique de faire évoluer le naturel".

  • simplecitoyen1
    simplecitoyen1     

    @smartiz, je connais une personne de 30 ans qui a eu 19 en philo et mention très bien au bac et qui n'a jamais travaillé! mais d'un autre côté , il faut être un grand philosophe et/ou avoir un talent visionnaire ! dans un monde de consommation! où l'Argent domine le monde!

  • simplecitoyen1
    simplecitoyen1     

    @ZOD! Bonjour! je ne suis pas prof de philo! Mais je te donne 20 / 20 en conscience citoyenne! si tous les citoyens pouvait essayer de comprendre les choses comme tu le fais, ça serait super! et même si beaucoup n'écriraient pas forcément les mêmes idées! L’échange ferait surement avancer les choses et mettrait au placard la pensée consanguine de beaucoup de nos dirigeants! de plus ce qui est important c'est que tu puisse exprimer tes idées et que tu sois respecté pour ça! Même si tous ne partagent pas tes idées!

  • smartiz
    smartiz     

    que la poule, qui" fait l'ozof!" au moins, elle, elle sert a quelque chose!

  • simplecitoyen1
    simplecitoyen1     

    je propose un autre sujet :
    - Peut-on agir en politique sans s'intéresser à la morale ?

  • ZOD
    ZOD     

    Tu peux doubler le chiffre.

  • wanu1966
    wanu1966     

    Avec près de 3 300 000 chômeurs, on nous parle du Bac, ça c'est important, le bac ne vaut plus rien dans ce bas pays, ce que recherche les entreprises, c'est des gens qui ont déjà bossé. Avec le Bac, on les met dans des entreprises, il faut tout leur apprendre, ils ne connaissent rien !

  • Georges Moustikère
    Georges Moustikère     

    Après les avoir chouchoutés toute leur scolarité en leur évitant tout traumatisme comme la notation et la punition nos vaillants bacheliers démarrent leur chemin de croix sous les feux des projecteurs médiatiques dignes du démarrage de sucrette story avec quatre points d' avance juste pour s' être pour une fois levés à l' heure. Résultat au moment des résultats cris et sauts d' hystériques dans la cour des lycées, suivies des rituelles libations pour bien fêter une mascarade qui leur ouvrira la porte des études supérieures et surtout celle des ouikènde arrosés où certains se retrouveront noyés dans la Garonne pour avoir été juste trop studieux.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire