En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le JRI effectuait un reportage sur une manifestation de soutien aux nationalistes interpellés à Bastia.
 

Un journaliste reporter d’images (JRI) de la rédaction de France 3 Corse a été blessé à Bastia jeudi soir par le tir d’une grenade assourdissante alors que des violences éclataient entre manifestants et forces de l’ordre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • mamily
    mamily     

    les journalistes peuvent se rendre compte de ce qui est véritablement l'agressivité !!! et ils devraient modérer leurs propos quand ils parlent de la manif pour tous !!!! même si on est de gauche à la botte du gouvernement quand on exerce ce métier il y a un minimum de déontologie et d'objectivité a respecter !!!

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Ce sont les risques du métier !!

  • Gallus
    Gallus     

    Pour avoir fait des manifs comme beaucoup, les journalistes méprisent les consignes de sécurité émises par les forces de l'ordre et sont près à se mettre derrière un lanceur de cocktail Molotov pour prendre une "belle" photo. Ce journaliste en a pris une sur le museau, il n'avait qu'a faire attention.

  • skyraider
    skyraider     

    10 jours d'arrêt de travail pour une réduction irréductible des capacités auditives c'est par beaucoup ! De combien la baisse de capacité auditive messieurs les journaleux ? 10 % ou 0.001 % ?

Votre réponse
Postez un commentaire