En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Incidents entre manifestants et gendarmes mobiles en Corse le 15 février 2016.
 

Les manifestants dénonçaient les poursuites judiciaires à Reims contre huit supporters du club de football (L1) de Bastia.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • queenmum
    queenmum     

    Manifester pour soutenir des soit disant supporters qsui vbont à un match de foot avec des cocktails' Molotov et attaquent les forces de police ???!!!!
    ( 2 blessés)
    Non, mais c'est quoi, ça ?

    Crusader30
    Crusader30      (réponse à queenmum)

    Salut queenmum , çà c'est la Corse....

  • lazareto
    lazareto     

    çà y est la récréation recommence en corse ils ne savent pas quoi faire? les arabes agressent les pompiers à noêl aujourdh ui ce sont eux ces soit disant supporter complètement abrutis qui attaquent les forces de l ordre ils ne valent pas mieux que les arabes dans le même sac tout çà.

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    Le club de bastia doit être interdit de compétitions.

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    Les nationalistes refont parler d'eux.
    Il s'agit des nationalistes pas des corses dans leur ensemble.

  • nanny
    nanny     

    Ce sont bien les supporters de Bastia qui avaient refusé de chanter la marseillaise après les attentats ? Mais à la fin, tout sera la faute des gendarmes qui n'ont pas le droit de répondre aux accusations dont ils font l'objet. C'est facile et pratique.

Votre réponse
Postez un commentaire