En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Drogues
 

Le débat s'intensifie sur l'opportunité d'ouvrir, comme le souhaite Roselyne Bachelot contre l'avis du Premier Ministre, des salles d'injections de drogues contrôlées. Avis d'experts.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

160 opinions
  • Doriane
    Doriane     

    Vous êtes tous très comique à vous plaindre de choses que vous ne connaissez pas. Vous voyez tous le côté "on les aide à ce droguer" alors que ce n'est pas du tout de ça qu'il s'agit!! Les salles de consommation sont crées pour bien d'autres raisons que ça: réduction du risque de transmission des maladies, aide aux toxicomans pour se sortir de la drogue à l'aide d'un suivi psychologique, baisse du nombre de seringues laissées à la traine dans les rues, resocialisation des malades (oui oui la drogue est une maladie au même titre que l'alcoolisme!), tranquillité du voisinage car ils sont accueillis dans un centre et non plus dans vos cages d'escalier, cela peut s'étendre aussi à la sécurité de vos enfants! De plus le trafic de drogue n'a rien a voir avec ces salle de shoot. Alors, s'il vous plait, avant de critiquer et de porter un jugement trop attife à ce sujet, renseignez vous correctement, les salles de consommation ont déjà fait leurs preuves à l'étranger! L'image de la France n'en sera pas moins belle parce qu'on aide ses personnes en difficultés!

  • Einstein
    Einstein     

    Allons plus loin dans le génie du déni ! J’imagine…la création d’un circuit “Pierre Karlsberg”, où tous les alcolos pourraient rouler bourrés, sous la surveillance bienveillante de pompiers et services d’urgence à disposition. Entrée gratuite sur présentation d’un alcotest positif.
    Voila qui réduirait les pratiques dangereuses sur la route !

  • klynes
    klynes     

    je suis pour ces "salles de shoot" car les usagers de drogues ne sont PAT COUPABLES de leur addiction de plus il me semble que TOUS les citoyens ont le droit de bénéficier à la prévention, aux traitemets et aux soins il ne faut donc pas delaisser ces personnes victimes de la drogue ces salles de shoot seraient donc un moyen de reduir les overdoses et les risques infectieux mais egalement de reduire les pratiques dans les lieux publiques

  • Panseur
    Panseur     

    Voilà ce que j'appelle un aveu-type de
    renonciation politique des responsabilités.
    A quand les salles d'injection... d'alcool
    pour les personnes souffrant d'alcoolisme,
    et j'en passe, par pudeur...
    Ce qui est édifiant, c'est l'idée même
    qu'un "débat politique" puisse être imaginé
    sur la question : elle nous montre dans quels travers
    (certains de) nos politiques sont tombés !!!
    L'irresponsabilité à l'état pur, consistant
    à tenter de se donner bonne conscience,
    de cacher les défaillances à créer et à mettre
    en place de vraies politiques de prévention et de sortie
    de la toxicomanie.

  • néo45
    néo45     

    tout a fait d'accord avec toi tu as tout compris pas comme le charentais qui n'a rien compris

  • néo45
    néo45     

    a rg06 tu parle de jeune qui boivent et de toxico qui le font sciemment, car tu crois lorsque l'on a 14 ou 15 ans ont sait vraiment ce que l'ont fait, ont commence par un joint et bien sur comme il faut fréquenter des endroits ou tu peux trouver autre chose ont fini par te proposer de la came et te voila plonger dans l'enfer de la came et ne me répond pas qu'a 14 ans on sait ce que l'ont fait, j'ai 45 ans j'ai toujours mais je dit bien toujours travailler et j'en connais d'autre qui étaient comme moi, et cela fait seulement 4 ans que j'ai réussi a arrêter grâce a une rencontre avec un médecin qui m'a aider a m'en sortir, alors si ces salles de shoot permet a certains de s'en sortir car il rencontrent des médecins alors oui je suis pour ces salles et j'espère que si tu as des enfants qu'ils n'auront jamais de problême avec la drogue car tu te rendras compte que c'est bien plus compliquer que cela.

  • romainn
    romainn     

    Le meilleur moyen de stopper le développement d'un phénomène marginal et dans avoir le contrôle et d'avoir un contacte avec les consommateurs pour pouvoir prendre en charge les gros consommateurs et limiter l'impact qu'ils pourraient avoir sur les nouveaux consommateurs, pour laquelle une prise en charge rapide permettras de stopper leur dépendance et par la même l'augmentation des actes de violences et de vole auxquels ils sont obligés de recourir pour acheter leur dose quotidienne ou prié pour que le problème se règle de lui-même.

  • sav45
    sav45     

    Pourquoi pas non plus des salles pour picoler sous contrôle médicale, c'est vraiment n'importe quoi. Une fois de plus Mme Bachelot est à coté de ses chaussures.Les drogues sont dangereuses pour la santé.

  • CHARENTAIS
    CHARENTAIS     

    ET L'ETUDIANTE.......TES PROFS NE T'ONT DONC PAS AVERTIS QUE LA DROGUE C'ETAIT DE LA MERDE????OU TU A VOULUE EN FAIRE QU'A TA TÊTE????ALORS MAINTENANT ARRÊTEZ DE PLEURER SVP..A MOINS QUE?????LES DIT PROFS????????N'EST-CE PAS.....

  • CHARENTAIS
    CHARENTAIS     

    SI LA DROGUE ETAIT UN REMEDE POUR SE SOIGNER?????CELA SE SAURAIT???????????DONC:PAS DE MALADIE........MAIS UN VICE..............

Lire la suite des opinions (160)

Votre réponse
Postez un commentaire