En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Considérez-vous Civitas comme des "faussaires" ?
 

A la suite du piratage du module de vote, nous avons malheureusement décidé de fermer la consultation car elle ne reflètera pas votre véritable Opinion. Merci de votre compréhension.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

110 opinions
  • Yin Yang
    Yin Yang     

    Je comprends bien ce que vous voulez dire, les parents auront toujours le choix de la méthode, ce sont les enfants eux qui n'en ont pas toujours le choix. OK nous chipotons finalement mais c'est une caractéristique bien française d'être d'accord sur le fond, et se chipoter sur la forme !!! Je vous souhaite une bonne journée et vous dit à bientôt (sur ce sujet ou un autre...)

  • visiocode
    visiocode     

    Bonjour Madame YIN YANG. Le sujet va bientôt sortir du "palmares" mais je suppose qu'on le retrouvera bientôt. Je pense ne pas me tromper en disant que nous sommes d'accord pour faire le maximum pour protéger nos enfants et que nous sommes d'accord pour parler d'éducation et de suivi. Nous ne partageons pas les méthodes employées pour parler d'éducation sexuelle. Donc dans le respect des points de vues de chaque personne, il est nécessaire de laisser le choix aux parents quant à la prévention: ceux qui comme vous, adhèrent à une information dans le domaine scolaire et ceux qui comme ma femme et moi, préfèreront avoir les choix de la méthode. Donc j'ai raison... LOL. Non je plaisante bien sur vous l'avez compris.

  • Yin Yang
    Yin Yang     

    Bien le bonjour Monsieur de visiocode, taquinez moi, jadore !!! Pour commencer il me paraît toujours un peu désuet de parler d'un sujet sur l'unique base de quelques photos. Mais si j'ai bien compris il s'agit d'une intervention sur le sexe en général, donc mst, mais aussi plaisir, contraception etc... Ensuite (je ne sais pas comment se passe l'enseignement canadien) mais en France, les lycéens c'est 16 ans et plus, on ne parle ni de collégiens, encore moins de primaire. Vous parlez de démo "frappantes", ne croyez vous pas que les lycéens ne sont pas confrontés à longueur de temps, à la tv, sur internet à des "démos frappantes" ? N'est ce pas plus utile d'avoir un interlocuteur en face pour leur expliquer ? Vous parlez de vos enfants comme je pourrais parler des miens. Mais tous les enfants n'ont pas la chance d'avoir des parents à l'écoute. Il y a encore de nombreuses familles où parler de sexe est impossible, où c'est l'interdit qui prime. Pour nos enfants, ça ne serait qu'un plus, mais pour d'autres quasiment un tout... C'est pourquoi je n'arrive pas à être contre un enseignement encadré...

  • visiocode
    visiocode     

    Les ados ne demanderont (bien sur) pas l'avis des parents pour passer à l'acte en matière de sexe. Mais par expérience récente, le fiston est "devenu un homme" (youpi…)
    Le travail se fait depuis déjà très longtemps puisqu'il posait déjà des questions très tôt. Nous avons été complices que ce soit moi ou ma femme. Ensuite, il s'est tourné vers son grand frère et nous a un peu oublié mais c'est pas grave, nous suivions de loin cette évolution mais nous la suivions. C'est ce que je dis, le travail est très long pour prétendre être efficace et je ne pense pas que ce genre d'intervention soit efficace ponctuellement et le sujet est bien trop important dans la vie d'un ado pour le laisser faire par n'importe qui qu'on ne connait de nulle part. Vu l'exemple Canadien, je trouve l'intervention un peu "brut de décoffrage"… Un enfant plus sensible, plus fragile, risque d'être "frappé" par ce genre de démo. Il faut que ça reste proposé sur du volontariat et non l'imposer systématiquement. Et puis je vais vous taquiner YIN, dans le papier de debounker, si je ne me trompe ils parlent d'intervention pour parler des MST ? Ces positions sont obligatoires pour parler de MST ?

  • Yin Yang
    Yin Yang     

    Votre exemple est peut être mal choisit. En tant que professionnel vous ne pouvez pas vous permettre de leur dire faites le même si c'est interdit... Maintenant nous sommes tous bien conscients en tant que parents qu'un ado qui a décidé de faire quelque chose dans notre dos le fera, c'est là que justement toute l'éducation parentale jouera son rôle et permettra que les ados fassent leur propre expérience en prenant le minimum de risque. Idem pour le sexe, vous n'empêcherez pas des ados de passer à l'acte, maintenant plus ils auront d'infos moins ils se mettront en danger... Concernant l'exemple canadien, au départ vous êtes plus ou moins contre l'éducation sexuelle à l'école, et finalement une seule séance ne suffirait pas ??? Il me semble qu'un enseignement encadré vaut mieux que pas d'enseignement du tout... surtout que dans ce domaine, ce n'est pas des parents que les enfants ont envie d'entendre les détails...

  • crocan60
    crocan60     

    Mais oui steeve ils sont prêt à défendre n'importe quoi pourvus que cela va dans leur idées, je devrais dire idéologie ,ils n'ont le plus souvent
    pas ENCORE digérer mai 68 !!!

  • marnage
    marnage     

    Faire appel à des "spécialistes" pour l'éducation sexuelle de nos enfants. - Attention aux conseils des "spécialistes". - Pour ne prendre qu'un seul exemple parmi tant d'autres : -Pendant des années "les spécialistes" sont entrés dans les écoles de nos enfants pour leur dire qu'ils devaient se laver les dents 3 fois par jour, 3 minutes à chaque fois. Ce qui fait : 9 minutes par jour. -Aujourd'hui, ces mêmes "spécialistes" ( ou d'autres) viennent dire qu'il faut se laver les dents 2 fois par jour, 2 minutes. Donc plus : 9 minutes par jours, mais seulement : 4 minutes ! - Eh oui, ils disent aujourd'hui qu'en brossant trop souvent et trop longtemps les dents, cela fait des dégâts sur les gencives. Mais les dégâts sont là pour beaucoup de ceux qui ont suivi les conseils de ces "spécialistes" le nombre d’érosions dentaires et de collets (partie située juste à la jonction avec la gencive) exposés, ne cesse de croître (selon des "spécialistes") .- On peut dire : tout bénef pour les "spécialistes" ! Mais les enfants qui auront suivi les premiers conseils de brossage de dents, et qui en auront subi les dommages, et bien… trop tard !

  • visiocode
    visiocode     

    Sauf qu'à mon avis, l'expérience vient avec le temps et que pour être responsable et compétent, il faut apprendre longtemps et répéter souvent. Dans le cas de notre exemple Canadien, je ne suis pas sur que les moufflets aient tout compris en une seule séance. C'est comme si dans notre exemple de vitesse, votre enfant partait tambour battant sous prétexte qu'il a reçu une explication sur la gestion de la vitesse... Vous pouvez me dire que c'est mieux que rien ? Je ne sais pas... En tout cas je serai plus un partisan de "tout ou rien" que du "à peu prêt".

  • visiocode
    visiocode     

    Et si votre enfant se rate dans un virage, pas de rage après la personne qui lui aura donné des consignes ? Vous êtes exceptionnelle YIN...

  • Yin Yang
    Yin Yang     

    Moi j'accède au lien sans problème, et pour la photo taper sur google le nom sous la photo vous verrez c'est le nom du journaliste qui a pris la photo... Pour le reste c'est particulièrement intéressant. Oui, si mes enfants se rendent compte qu'ils n'ont pas les réponses à leurs questions sur le domaine de la conduite (par exemple...), cela ne me dérangerai pas qu'ils sachent s'adresser à des professionnels pour répondre à leurs questions. Au contraire même, aucun parent n'a la science infuse, ou simplement l'éducation parfaite, et heureusement que l'on peut se tourner vers des spécialistes non ? ça serait une sérieuse preuve d'intelligence de leur part d'aller s'adresser à vous plutôt qu'au pote du coin qui n'a son permis que depuis 2 jours... (Sont trop forts mes enfants !!! lol !!!)

Lire la suite des opinions (110)

Votre réponse
Postez un commentaire