En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Clap de fin pour le conseil de la création artistique
 

Le Conseil de la création artistique, créé début 2009 par le président Nicolas Sarkozy pour moderniser et inspirer la politique culturelle de l'Etat, a annoncé vendredi qu'il mettait fin à sa mission.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • RVLH83
    RVLH83     

    Tout ça pour ça encore une fois. 9a aura surement servi à donner quelques dizaines de milliers d'euros de salaires à quelques proches du pouvoir sans qu'il ne se casse trop le dos. Un peu comme des emplois fictifs officiels. On crée, on paye et on arrête tout comme on veut quand on veut, avec l'argent des contribuables qui ne sont jamais concernés par les petits traffics du pouvoir.

  • Verly.
    Verly.     

    ...il a sorti une loi qui a sauvé le cinéma français. De la même façon il a réussi à fabriquer un bac d'excellence avec des éléments empruntés à tous les bacs merdiques (mes excuses je ne trouve pas d'autre terme) que ses prédécesseurs avaient laissé...Pour le reste le personnage est un peu horripilant. Pour ce qui est de l'argent des autres d'autres que lui ont fait bien mieux.

  • Verly.
    Verly.     

    ...le maintien ou la suppression de ce conseil fait figure de non événement. De toutes façons un certain nombre de municipalités, à droite comme à gauche ont déja été dressées à promouvoir cette politique. La phase initiale a été de faire des manifestations culturelles des événements à la gloire du sponsor. Dans une grande station balnéaire de la côte normande l'année Mozart par exemple à surtout été l'occasion de rendre honneur à un grand promoteur héros du grand capital. Les soviets avaient déja fait le coup, on copie...Maintenant on passe à la phase deux. On fait faire le boulot par les braves pommes de"s associations, on copie leur travail, puis avec la collaboration des employés de mairie, on fonde une association toute dévouée au maire et on vire l'ancienne en lui fauchant ses soutiens financiers, c'est à dire ses sponsors et en sabotant ses manifestations culturelles en lui refusant des salles ou en lui donnant des salles trop petites. Une grande région bien que socialiste dans le sud de la France s'est taillée une forte réputation dans ce domaine, mais ce ne sont que des exemples. On est loin de Condorcet, loin du TNP, loin des CEMEA... Supermarchés et Culture même idéal, le peuple doit bouffer de ...

  • Blackjack
    Blackjack     

    J'attends toujours un hollywood français, les héritiers de Jacques Louis David ou de Monet ainsi qu'un Mozart contemporain car pour le moment on n'a que du vieux rap de ghetto qui vomit la France et un crucifix dans de la pisse... Alors arretons les dépenses inutiles, c'est une bonne chose...

  • smartiz
    smartiz     

    notre ministre perpetuel de la culture, notre enfourneur de petits fours devant l'eternel, notre champion de retournage de vestes, lui il connais, en bon socialiste, comment depenser l'argent des autres!

  • pillll
    pillll     

    L'exple type de ce qui coûte et ne sert à rien, créer un chorale avec 450 gamins pour 10 M d'€ ,c'est un gouffre ,mais pour ce rendre vaniteux ,c'est une somme hein !,mais pour le reste comment récupérer à moin que NS ne les introduisent au CAC 40 qui sait ! .

    Et qui paie ????.......................... ,prenez votre miroirs et vous verrez .

  • crainquebille15
    crainquebille15     

    C'etait un projet a dix-sous qui a couté une fortune.

  • GASPILLAGE
    GASPILLAGE     

    Encore un gadget qui ne sert à rien, qui coute de l'argent pour entretenir des courtisans...

  • gaulois 11
    gaulois 11     

    circulez,il n'y a plus rien à créer.Des dépenses inutiles en moins,il vaut mieux allouer des aides pour faire des films français.

Votre réponse
Postez un commentaire