En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Compétitivité : le coût du travail, responsable de tous nos maux ?
 

Ce lundi, Louis Gallois remet son rapport sur la compétitivité. Beaucoup préconisent une baisse des charges qui pèsent sur le travail, mais certains envisagent d’autres pistes, comme l’innovation ou l’investissement. Le « choc » de compétitivité est-il nécessaire ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

68 opinions
  • manouzen
    manouzen     

    D'accord pour réduire les charges patronales sur les salaires, mais à condition que les économies ne se retrouvent pas sur les comptes bancaires des actionnaires..................!!!!???????

  • rebeca30
    rebeca30     

    que dans la crise actuelle la france avec le franc s'en serait mieux sorti qu'avec l'euro ?
    il ne faut pas oublier le taux de chômage de 1983, supérieur au taux actuel, le taux des crédits immobiliers de plus de 12 à 15 %, l'inflation et le blocage des salaires.
    Les gens ont la mémoire courte.

  • rebeca30
    rebeca30     

    sarkozy l'a dit et a perdu les élections en partie sur ce sujet Et flamby va devoir appliquer ce qu'il a reproché à sarkozy et grace à quoi il a été élu.
    Bravo la bétise des média qui l'ont soutenu.
    Forcément, les journalistes comme les artistes garderont leurs avantages que nous devrons continuer à payer.

  • mormon
    mormon     

    A 13h 17 vous postiez un message et à 15h encore un autre message. Monsieur, vous qui insulez les syndicats et les fonctionnaires. Je vous signale que pendant ces heures je TAF.
    A bonne entendeur : SALUT

  • mormon
    mormon     

    descriptif du schéma homophobe. On commence par prendre une catégorie, on l'a qualifie de planqué. Une fois finit, On en prend une autre et on lui trouve tout les mots.
    Oh, ouvrez les yeux Mr OTANER, la crise actuelle est la crise des subprimes, des placements pourries qui à dégénérer sur le monde entier. 1000 Milliard pour renflouer les banque, sa vous dit ou vous êtes frappé d'amnésie ?

  • mormon
    mormon     

    C'est souvent la même litanie qui revient. Les fonctionnaires ne font rien.Et puis ensuite les émigrès pondent des enfants. Les Asiatiques sont payés au bol de riz. Mais OH La, Mr OTANER, vous vous tromper de cible. Vous prenez à partie une catégorie de personne sans savoir ce qu'ils font et qui ils sont. Et puis après tout ; si sa vous amuse de courir à droite et à gauche pour gagner des clopinettes et fustiger vos voisins, travailleurs...c'est votre problème. Mais ne ditent pas qu'ils ne font rien

  • mormon
    mormon     

    travaillé plus pour gagner plus, c'est de qui ? Bon bon, les socialiste de Dijon, n'ont pas fait mieux, ils ont innovés dans un nouveau concept : on travail plus mais on gagne pas plus. Je pense que si on met un bon écart entre ceux qui disposent d'un revenu de transfert et ceux qui disposent d'un revenu du travail, en augmentant les salaires, ont dopera les gens pour allé travaillé, sinon faut pas rêver

  • mormon
    mormon     

    Les syndicats, pourquoi faire ? Bas tout simplement parce qu’en l’absence de cadre juridique légale, les patrons feraient tout ce qu'ils veulent. Imaginons que FORD ou un autre constructeur puisse licencier du jour au lendemain 5000000 salariés. Alors CHTI333, je réfléchirait en disant n'importe quoi. Sans les syndicats, les congés payés, tu les aurais ou je pense.

  • mormon
    mormon     

    Je crois qu'il faut bien comprendre que si jamais on enlevais les charges patronales, sa ne ferait pas grand chose sur la compétitivité. Par contre je suis daccord avec JMGOYON, sa risque de ce retrouvé sur les comptes bancaires

  • mormon
    mormon     

    L'euro, c'était Laurent Fabius ministre des finances qui gérait à l'époque le passage du franc à l'euro. Il veillerait à ce que ce passage se passe bien. Moi, dans mon café, du jour au lendemain, je suis passé de 5Frs le café à 1€. Depuis les salaires stagnes, mais les prix grimpes. Et sa dure deupuis 12 ou 13 ans cette histoire.

Lire la suite des opinions (68)

Votre réponse
Postez un commentaire