En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'un des deux trains heurtés pendant la collision, jeudi 17 juillet 2014, près de Pau (Pyrénées-Atlantiques)
 

La SNCF a annoncé vendredi que le TER qui s'est heurté à un TGV, jeudi près de Pau, s'était arrêté à un signal rouge avant de repartir à vitesse normale. Une information judiciaire pour "blessures involontaires" a été ouverte par le parquet de Pau.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • stanischlass
    stanischlass     

    .... ça en arrangerait du monde que ce soit une faute humaine ..... c'est pas nous, c'est lui . Comme dans le vol Rio-Paris .

  • He Ben He Ben
    He Ben He Ben     

    Les cheminots sont meilleurs en grève qu'attentifs a leur boulot point.

  • sterlingroswell
    sterlingroswell     

    j'ai bien peur que le conducteur du ter n'ait pas respecté la procedure reglementaire apres franchissement d'un feu rouge. je ne vois pas comment il pourrait en etre autrement.

  • Benjamin Plet
    Benjamin Plet     

    On fait quand d'excellents trains. Tout le choc est absorbé au niveau de la motrice. C'est rassurant.

Votre réponse
Postez un commentaire