En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Collision d'Allinges: le chauffeur du car condamné à 2 ans avec sursis
 

Le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains a condamné à deux ans de prison avec sursis le chauffeur de car de la collision d'Allinges (Haute-Savoie), dans laquelle sept collégiens avaient trouvé la mort en 2008. La SNCF et RFF devront notamment verser 5 millions d'euros de dommages et intérêts aux victimes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • tecamar
    tecamar     

    vous allez nous casser les burnes longtemps avec le mariage pour tous !!!y a une loi voté ,alors fermez votre bouche et basta....

  • kortex
    kortex     

    le chauffeur a arreté 2 fois son bus........la question est POURQUOI !!!! ennuie mecanique ?? a t il eté gené par quelqu’un ? a sa place seriez vous resté sur la voie en ayant la possibilité de partir ????
    et a votre avis , cet homme dort t il bien la nuit ???
    STOP arretez de cracher votre haine , c est une triste affaire , je pense bien sur aussi aux familles mais j aimerai savoir le pourquoi du comment !

  • leloup10
    leloup10     

    dans le premier cas il faisait son boulot et tout le monde peut commettre des erreurs dans son travail il suffit de comparer à celui de certains ministre et un pseudo politicard qui veut changer le monde !même si je n'approuve pas son incarcération car c'est contraire à la liberté d'expression il ne faut pas confondre ces affaire et ajouté des choux et des carottes cela permet effectivement de faire de la soupe mais dans le cas présent elle est acide !

  • kevhofland
    kevhofland     

    Mais Trucho des GG te répondra " on ne peut pas comparer les deux affaires, un chauffeur de car et un militant politique". Sauf qu'il suffit d'être un minimum censé pour classer du plus grave au moins grave : refuser une interpellation et de donner ses empreintes, s'arrêter 2 fois en plein voie ferrée avec des gamins dans son bus et détourner 1.5M d'euros d'argent public (affaire Chirac). Pourtant, les sanctions sont à l'inverse de ce qu'elles devraient être.

  • marianne 94
    marianne 94     

    Ce Monsieur été condamné à 2 ans avec sursis pour homicides et blessures involontaires par imprudence et maladresse pour avoir arrêté son car à deux reprises sur la voie ferrée. Il y a eu mort d'enfants. Comme quoi la justice est faible pour certain et injuste pour d'autre comme Nicolas emprisonné pour avoir manifesté contre le mariage gay et refusé le test d'ADN. Décidément il y a une justice à deux vitesses dans notre pauvre pays.

Votre réponse
Postez un commentaire